Mieux connaître la ressource halieutique pour une pêche durable

Alain Biseau

Les scientifiques ont une mission d'amélioration des connaissances sur les ressources exploitées, les écosystèmes et leurs usages. Ils sont souvent impliqués dans l'évaluation des impacts de diverses mesures visant à encadrer leurs usages pour une exploitation durable.

La notion de durabilité peut avoir des acceptions différentes selon que l'on s'intéresse à une ressource, à une pêcherie ou à un écosystème. Pour compliquer, ces notions ont évolué au fil du temps, souvent en lien avec l'évolution des objectifs de gestion.

Mieux connaitre la ressource, c'est améliorer la collecte de données sur la biologie des espèces exploitées (croissance, reproduction), sur l'intensité et la structure des captures, ce qui implique des échantillonnages en mer sur des navires de pêche ou à terre lors du débarquement, sur l'évolution des abondances par le biais de campagnes scientifiques. Mieux connaître la ressource c'est aussi disposer d'outils d'analyse, de modèles, performants, permettant d'établir des diagnostics sur l'état des stocks et leur exploitation, mais aussi de formuler des recommandations pour la gestion en fonction d'un objectif fixé par les décideurs dans le cadre du changement global.

Mieux connaître la ressource halieutique pour une pêche durable