Les déchets en mer... ou les larmes des sirènes

François Galgani

Avec une production de 500 kg de déchets par an et par européen et un devenir mal maîtrisé, le problème des déchets touche aussi les océans, car une grande partie s'y retrouve. Issus des fleuves, des navires, des villes, des plages, ils se retrouvent dans les plus grandes profondeurs pour ceux qui coulent, ou sur les rivages pour ceux qui flottent.

 

Certains -les petites billes de plastiques- répondent même au doux nom de larmes de sirènes et pourtant, ces déchets ont des impacts sur la faune et sur les activités littorales. Les conséquences pour l'environnement, la santé, la pêche et la navigation seront abordés au cours de la conférence, ainsi que les possibilités de lutte et les mesures de prévention.

Les déchets en mer... ou les larmes des sirènes