Septembre / Octobre

A la une

Ce numéro est le dernier que dirige notre rédactrice en chef Maurane. Elle nous a confié qu’elle avait d’autres petites choses à faire d’ici la fin de l’année (:-)). Toute l’équipe de la rédaction la remercie pour son investissement dans l’animation de la Newsletter, tâche qu’elle a accomplie avec professionnalisme, dynamisme, bonne humeur et bienveillance. Le 65e et dernier numéro de la Newsletter du LM2E sera piloté par Etienne  (il va le découvrir en lisant ces lignes … ;-)).

Docteure Le Gal

Le mois de Juillet rime avec soleil, plage, vacances ... et soutenance ! Marion a soutenu sa thèse le 12 juillet après-midi. Elle a présenté ses travaux sur l' “Exploration de la biodiversité microbienne marine pour la production de polyhydroxyalcanoates et étude de leur potentiel pour l'élaboration de nouveaux biomatériaux visibles en Imagerie par Résonance Magnétique”. Les PHAs n'ont plus de secrets pour Marion qui a soutenu avec brio. Félicitations à Marion et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite !

Maxime au pays des Sov… en Russie

Ça y est, la deadline de la soutenance est proche pour le Camarade Maxime (16 décembre à 8h00, heure française). C’est donc avec une force tranquille et certaine qu’il s’est engagé dans la rédaction de son manuscrit de thèse... dans une petite isba (maison traditionnelle russe, en bois) perdue, près de Novosibirsk, en Sibérie (en Russie donc, NDLR) ! Nous lui souhaitons ainsi une bonne fin de rédaction !

Ghass 2, le retour

La campagne Ghass 2 (GHASS2 - Gas Hydrates, fluid Activities and Sediment deformations in the black Sea) s’est déroulée sur la mer Noire. La mer Noire est une zone particulière car c’est une des plus grandes mers isolées au monde : elle n’est reliée à la mer Méditerranée que par le détroit du Bosphore. Les variations du niveau des océans au cours des temps géologiques sont responsables de la connexion/déconnexion de la mer Noire et la mer Méditerranée et des modifications importantes de la salinité et de la température des eaux de fond. Laurent, Stéphane et Cas étaient du deuxième leg de la campagne Ghass 2. Cas nous livre à chaud son témoignage, heureux de sa première expérience de campagne océanographique. “La mission GHASS2 était ma première mission sur un bateau. Et quelle mission c’était ! J’ai vu les plongées du Nautile, fait toutes les étapes de carottage et appris beaucoup de choses sur le bateau, la sédimentologie et les processus de La Mer Noire. De plus, il y avait plein de convivialité et apéros à bord avec une équipe très sympa de scientifiques et d'équipage. Malheureusement, ce n’était pas possible de visiter la Roumanie ensemble à cause de la situation. Mais l'objectif principal était bien sûr prendre des échantillons de La Mer Noire pour analyser la diversité microbienne dans la colonne d’eau et le sédiment. Spécifiquement, on a obtenu des très intéressants échantillons de carottes avec plein de gaz méthane et des récifs microbiens liés  à l’oxydation anaérobie du méthane. Je suis très heureux d'avoir pu participer à la mission GHASS2".

Retour sur le 16th DSBS

La seizième édition du symposium de biologie des grands fonds marins, dont l’objectif est de faciliter l'échange d'informations, la promotion et la diffusion de la recherche sur les grands fonds, se déroulait à Brest, à Océanopolis, du 12 au 17 septembre 2021. Une édition a lieu environ tous les trois ans et c’était la première édition de DSBS à être proposée dans un format hybride présentiel/distanciel. Quatre membres du laboratoire y ont fait des présentations, il s’agit de Blandine, de Maria, de Jie et de Marie-Anne. Maurane, Marion, Maggie, Valérie, Anne et Erwan ont également présenté un poster. La prochaine édition devrait se dérouler à Hong Kong en 2024. 

Les colloques passés et à venir

Le colloque du GdR Archaea 2021 intitulé « From environmental biodiversity to fundamental cellular processes » se déroulera en distanciel les 18 et 19 octobre. Plusieurs membres du LM2E y participeront. Plus d’infos ici.

Fin août, Anne et Karine ont participé à la troisième édition de l’école d’été Mer & Journalisme, intitulée « De l’océan des extrêmes et des crises au développement durable ». La première y est intervenue comme conférencière, et la seconde comme animatrice d’atelier. 

Karine a été invitée à donner une conférence plénière au 16e congrès de la SFM, le 22 septembre dernier à Nantes. Elle a présenté les problématiques et enjeux de l’étude des communautés microbiennes des sources hydrothermales océaniques profondes.

La 6e édition du workshop EBAME en écogénomique microbienne se déroulera à l’IUEM du 25 octobre au 4 novembre 2021. Le workshop comprendra à la fois des conférences sur les nouvelles méthodes de traitement de données « omics » et des travaux de mise en pratique. Plus d’infos ici.

L’heure de la rentrée

Ça y est, c’est l’heure de la rentrée pour tout le LM2E. Nous accueillons les nouveaux venus pour cette année. Parmi eux, nous avons le plaisir de retrouver Ouafae, qui va travailler principalement avec Marie-Anne, Valérie et Marion. Profitons donc de la joie et de la bonne humeur qu’elle nous apporte. Nous allons aussi retrouver Léa, qui a travaillé avec Etienne lors de son stage de Master 2 l’année dernière. Elle va donc nous rejoindre pendant quelque temps comme ingénieure mais cette fois-ci aux côtés de Ghislaine. C’est donc avec grand plaisir que nous les accueillons à nouveau parmi nous. Nous avons également le plaisir d’accueillir deux nouvelles alternantes pour l’année qui arrive. Il s’agit de d’Eléna et Mathilde étudiantes en licence professionnelle Innovation et Plateformes Biotechnologiques. Elena travaillera aux côtés d’Etienne, et Mathilde accompagnera Didier et Sébastien dans leurs travaux. Justine, étudiante de BTS sera parmi nous pour le mois d’Octobre, aux côtés de Rémi et Sébastien sur le sujet suivant : Force de promoteur via test amylase. Côté IUEM, il y a également quelques nouveaux qui n’en sont pas vraiment. Marc est de retour au labo en qualité d’ATER (Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche), après y avoir réalisé son stage de Master 2 et sa thèse. Il travaille avec Karine. Après un faux départ, Yann revient lui aussi  parmi nous pour 4 mois pour poursuivre les travaux sur les mutants de T. barophilus. Nous lui souhaitons que son prochain retour soit un retour définitif. Eva, quant à elle, qui avait déjà fait 2 stages au labo, débute sa thèse sous la houlette de Sophie et de Karine, dans le cadre d’un projet autour du cycle du fer. Nous accueillons également une petite nouvelle, Annika Macholett, étudiante de Master à Oldenburg (Allemagne), pour un stage d’une durée de deux mois. Elle travaille aux côtés de Karine et de Stéven sur le cycle biogéochimique du soufre. De nouvelles arrivées sont encore prévues dans les mois à venir mais nous souhaitons déjà une bonne arrivée et une belle année parmi nous à tous les nouveaux (voire parfois anciens nouveaux) et bonne rentrée à tous !!!

 

NEDC

Après la version virtuelle de l’année dernière, la Nuit Européenne des Chercheurs était de retour à Océanopolis le 24 septembre dernier. En raison du contexte sanitaire le nombre de visiteurs était limité à 2000 personnes ce qui n’a pas empêché le stand EEP de faire voyager les enfants et les plus grands dans la recherche sur les environnements profonds. Lucile, Marion, Maggie, Valérie, Loïc, Garance, Raphaël, Erwan et Maurane ont pu échanger avec le public au stand EEP qui a eu du succès et participé aux différentes animations qui ont eu lieu tout au long de la soirée. Un plaisir retrouvé par les scientifiques et le public de pouvoir partager et faire découvrir nos travaux de recherche. 

Stars de la vulgarisation scientifique

Dans le cadre de la nuit des chercheurs Marion nous a présenté sa valise de scientifique pour inviter le public au voyage de la NEDC 2021. Si vous partez en vacances avec Marion sachez qu’elle ne voyage pas vraiment léger ! Pour voir la vidéo c’est ici.

Marion a également participé à l’émission de RadioU en direct de la Nuit des Chercheurs. Le podcast de l’émission sera bientôt disponible sur le site de RadioU.

Didier a lui participé à l’émission de Fred “Esprit sorcier” pour la fête de la science. Pour voir la vidéo c’est ici à partir de 50 min pour les plus impatients.

Brèves

Carnet rose : nous sommes heureux de vous annoncer la naissance de la petite fille de J. et du petit garçon de Y. Nous leur adressons tous nos vœux de bonheur !

Bravo à Karine qui est l’une des lauréates du concours de directrice de recherche CNRS 2021 ! 

Les mélangeurs de gaz du site IUEM sont opérationnels.

Trois de nos doctorants interviendront comme moniteurs à l’UBO durant l’année universitaire 2021/2022 : il s’agit de Marion (biologie animale), Jolann (bioinformatique) et Stéven (microbiologie, biologie moléculaire).

Etienne et Mohamed ont été élus pour faire partie du CoNRS; Ils seront membres de la section 29 (Biodiversité, évolution et adaptations biologiques : des macromolécules aux communautés) pour les 5 prochaines années.

Premier concert d’Emile Faure

Le 23 septembre 2021 au Supersonic à Paris, Émile, chanteur et guitariste, montait pour la première fois sur scène avec son groupe de Rock (Karaba fc), devant une centaine de personnes. Pour les amateurs de rock, voici un lien vers leur premier single.  Leur prochain concert se déroulera le 13 octobre 2021 au Truskel à Paris.