Octobre

And the winner is…. BEEP!

La course de l’HCERES se poursuit… Nous sommes dans la dernière ligne droite et nous avons désormais la ligne d’arrivée en point de mire. Voici un petit récapitulatif des échéances passées et à venir: le 13 octobre, les DU et DA passés et futurs ont présenté le projet devant la DS de l’Ifremer, en présence de représentants de l’UBO et du CNRS. Tout s’est bien passé! Ensuite, le 20 octobre, une présentation du projet sera faite devant la commission Recherche de l’UBO. Puis, le dossier sera déposé le 22 octobre. Enfin, l'évaluation HCERES aura lieu les 25 et 26 février prochains. Bonne nouvelle : la future UMR qui unira notre unité avec le LEP a enfin un petit nom ! Le vote a parlé, la future UMR qui verra le jour en 2022 s’appellera BEEP “Biologie et Ecologie des Ecosystèmes marins Profonds”. Un véritable acronyme de winner, n’est-ce pas ?

De nouvelles arrivées ...

Ce mois-ci le LM2E a eu le plaisir d’accueillir deux nouveaux doctorants. Nous souhaitons la bienvenue à Cas côté Ifremer et Stéven côté IUEM.

Cas is a new PhD student. He comes from the Netherlands and works with Laurent, in collaboration with Prof. Kai-Uwe Hinrichs (Institute MARUM, Germany). His project is about the “Exploration of the taxonomic and functional diversity of cultured microbial communities and their involvement in the methane cycle” which treats with bio-informatic. Welcome in France, good luck for the PhD and your new life in France. We hope that you will like Britany and this country and that you will share the customs of yours.

Concernant le LM2E IUEM, nous accueillons de nouveau Stéven, en tant que doctorant cette fois-ci, ainsi que Mélanie en stage volontaire (L3). L’an dernier, Stéven avait effectué son stage de Master 2 sur la dismutation et le comproportionnement des composés inorganique soufrés avec Karine et Maxime. Les objectifs de sa thèse s’inscrivent dans la continuité de son stage ; il viseront à comprendre et décrire ces métabolismes microbiens sous-documentés et à les replacer dans un contexte écologique au sein des cheminées hydrothermales. Ce projet sera mené en collaboration avec des collègues russes du laboratoire de diversité et d’écologie des microorganismes extrêmes de l'institut de Winogradsky de Microbiologie ainsi qu’avec des collègues chinois de l’IRP MicrobSea. Nous lui souhaitons un bon retour parmi nous !

Mélanie, quant à elle, réalisera un stage volontaire aux côtés de Karine et Maxime durant cette nouvelle année universitaire. Son travail, qu'elle réalisera en partie en binôme avec Erwann, visera à tenter d’isoler des archées dismutant les composés inorganiques soufrés et à participer à la caractérisation d’une nouvelle bactérie mésophile dismutante. Nous lui souhaitons également la bienvenue au LM2E et espérons qu’elle apprendra beaucoup de choses durant son passage parmi nous.

... et des invités

Alexandra est doctorante dans un autre laboratoire : Le Laboratoire de Biotechnologie et de Chimie Marines (LBCM) de l'UBS à Lorient. Son passage au laboratoire sera assez court puisqu’elle n’y restera que deux semaines. Elle collabore avec Christelle et va ainsi produire, extraire et caractériser des polyhydroxyalcanoates (PHA). Nous lui souhaitons un bon séjour parmi nous, bien qu’il ne soit pas très long.

Nous avons également le plaisir d’accueillir de nouveau un ancien doctorant que vous connaissez tous : Pierre Méthou. Cette fois-ci, il laisse son habit de doctorant pour porter celui de jeune chercheur. Pierre sera présent comme invité du laboratoire jusqu’à Décembre, en attendant de pouvoir rejoindre son nouvel institut japonais : le JAMSTEC.

Retour de MoMARSAT

Après 7 jours de confinement dans le plus bel hôtel de Digne les bains (avec la meilleure connexion wi-fi du pays) rythmés par les tests covid, le télétravail, le tour de France et les randos pour trouver du réseau les participants de MoMARSAT ont enfin pu embarquer pour 13 jours de mission à bord du Pourquoi pas ? Parmi l’équipe des scientifiques se trouvaient Elodie, Erwan, Anne et Françoise pour le LM2E et Loïc, Alizée, Morgane, Pierre-Antoine, Laurent et Pierre-Marie pour le LEP.  Cette mission a permis de reprogrammer l’observatoire pour un an. Cette campagne était aussi la première mission pour Elodie qui a déployé le préleveur sous pression IBIS avec un taux de réussite de 100% avec l’aide d’Erwan, Anne et Françoise. Beaucoup de travail l’attend donc pour caractériser la production de formate dans ces milieux. Une première mission riche en expériences dans une très bonne ambiance et de nombreuses analyses d’échantillons à venir. Cette campagne a donc été un succès pour nos nouvelles stars des réseaux sociaux !

MAYOBS15

Première campagne à la mer pour Johanne qui embarque 30 jours sur le Marion Dufresne au large de Mayotte pour la campagne MAYOBS15. Le rôle principal de Johanne est de venir en soutien à "l’équipe Bathysonde" de GM afin de les assister dans la gestion des prélèvements et des conditionnements à bord. Johanne en profitera aussi pour prélever quelques échantillons dans le panache distal et de l'eau de mer d'un site référence afin d'évaluer l'impact de l’éruption volcanique sur les communautés microbiennes de la colonne d'eau. Ces quelques échantillons permettront de préparer le terrain pour la campagne GeoFLAMME en 2021.

20 Mo sous les mers

Le week-end du 3 et 4 octobre s’est déroulé « 20 Mo sous les mers » aux Capucins. Le public a pu profiter des conférences de Valérie, Didier et Lucile côté LM2E ainsi que de Sandra, Karine, Marjolaine, Julie et Jozée côté LEP. De nombreux stands étaient également animés par le labo pour faire découvrir notre travail aux 3000 visiteurs présents sur le week-end ainsi qu’aux 4 classes présentes le jour des scolaires.

Zoom sur MBOA 2020

L’édition 2020 de la conférence “Molecular Biology of Archaea” qui devait se tenir à Francfort cette année, a eu lieu on-line sur “Zoom” les 7 et 8 octobre. Un programme riche en nouveautés, condensé sur deux après-midis, avec toutes les stars du circuit : Steve Bell, Thorsten Allers, Tristan Wagner ou encore Coraline Mercier.

Brèves

France 2 viendra tourner au labo les 26 et 27 octobre prochains ; On vous en dira plus dans la prochaine newsletter.

Newsletter en péril...

Nous sommes tous attachés à la newsletter du labo… et pourtant cette dernière est aujourd’hui en péril… En effet, depuis quelques mois, l’équipe de rédaction est réduite à peau de chagrin. Et dans les semaines à venir, 2 autres piliers de l’équipe de rédaction vont se retirer pour se consacrer à la dernière ligne droite de leur thèse. Sans nouvelles recrues, la newsletter disparaîtra. Nous lançons donc un appel aux bonnes volontés ! Rejoignez nos rangs! ça serait vraiment trop bête de tout arrêter, non ? Cette newsletter est certainement le meilleur vecteur de communication qu’on ait dans l’équipe et entre les 2 sites. L’équipe de rédaction se réunit une fois par mois pendant 30 minutes, autour d’un café, juste après le déjeuner, et chacun rédige un ou deux articles par numéro. L’ambiance est détendue, et chacun est libre de proposer des sujets ou de passer son tour si un mois il a trop de choses à faire. Étudiants ou permanents, jeunes ou moins jeunes, rejoignez nous ! Nous avons besoin de vous !