Numéro de Mai

A la Une : La nuit de l'impossible

A nous de montrer qu’au LM2E, rien n’est impossible... Surtout quand il s’agit d’organiser une soirée ! Cette année encore, il va falloir montrer nos talents en la matière pour la NEDC 2017 (Nuit Européenne des chercheur.e.s, NDLR), qui a choisi ce thème “Impossible” pour sa nouvelle édition. Jordan, Sébastien et Tiphaine ont participé ce 2 mai à la première réunion d’information, à Océanopolis. Si vous aussi vous êtes intéressés par l’évènement, n’hésitez-pas à les contacter !

Congrès RRR (Réplication, Recombinaison, Réparation)

La semaine du 2 au 5 mai, une partie de l’équipe réplication se rendra à la Presqu’île de Giens, à l’occasion du congrès les 3R (pour Repas, Repos, bRonzette ?). Didier et Rémi présenteront leur poster sur les interactions physiques et fonctionnelles entre PCNA et Mre11/Rad50 chez P. furiosus et sur le développement d’un plasmide réplicatif chez T. barophilus. Mélanie exposera ses résultats par un talk sur l’influence du ratio de dNTPs/rNTPs sur l’intégrité génomique de P. abyssi. Bon congrès à tous !

Retour sur les doctoriales

L’édition 2017 des Doctoriales Bretagne Loire a eu lieu du 10 au 13 avril dernier à Lorient. Yang nous donne ses impressions : “Ce fut une belle opportunité pour rencontrer d’autres doctorants de différents horizons de toute la région du Grand Ouest. De plus, la coopération entre les entreprises et les jeunes chercheurs a été une grande opportunité pour nous de découvrir un nouveau monde que nous ne comprenions pas forcément. En clair les Doctoriales valent la peine d’être recommandées à tous les doctorants.”

Nouveaux arrivants

Mois d’avril oblige, les stagiaires d’IUT sont arrivés. Côté Ifremer, nous accueillons deux personnes : Yoan qui travaillera avec Christelle, et Perrine qui sera avec Laurent et fera des expérimentations sur le fractionnement isotopique du méthane par une souche méthanogène. Côté IUEM, Arnaud travaillera avec Lois et Nadège sur la souchothèque : mise en culture de Thermococcales et séquençage du 16S.

Marche pour les pintes !

A peine le mouvement Marche pour les Sciences du 22 avril accompli que le mois de mai annonce d’autres évènements pour communiquer la science.
La veille du premier tour des présidentielles (et le jour de la Terre) donc, Brest, ainsi que plus de 600 autres villes à travers le monde, se sont fait littéralement marcher dessus par des « Homo scientificus », déterminés à faire valoir les intérêts de la Science devant le grand public. Des membres du LM2E étaient évidemment présents parmi la bonne centaine de manifestants de manière à engager la discussion avec les badauds du plateau des Capucins, dans un dialogue voulant les caparaçonner contre un scepticisme délétère suranné mais bien trop encore répandu.
Si vous avez manqué ce rendez-vous, n’hésitez pas à venir participer à l’édition 2017 du festival Pint of Science à Brest. Né en 2012 de l’initiative de chercheurs de l’Imperial College de Londres, le concept s’est rapidement déversé tout autour du globe, et aujourd’hui ce sont des dizaines de milliers de personnes dans 15 pays qui goûtent aux soirées Pint of Science. Pour cause, un principe simple : considérons que les gens n’ont pas le réflexe de se déplacer voir les scientifiques au labo. Pourquoi les scientifiques ne se déplaceraient-ils pas voir les gens, dans l’endroit le plus populaire qui soit : le pub ?
Pint of Science à Brest, ce sont trois soirées de vulgarisation scientifique organisées bénévolement au Hamilton et aux Tontons Zingueurs (hauts-lieux de la vie sociale brestoise), impliquant 12 scientifiques venant raconter, de manière vulgarisée, leurs travaux au public. Il s’agira d’espace, d’abysses, de cerveau, de vers marins, de réalité virtuelle, de microplastiques ou autre big bang.
Consultez le programme détaillé et n’oubliez pas de rapidement réserver vos places (certaines soirées sont déjà complètes !) sur  https://pintofscience.fr/events/brest

Vous avez une information pour nous ? Contactez le membre Newsletter de votre choix : ClarisseCharlèneTiphaineFlorianSébastienJordanEtienne.