Numéro de Février

En tête Newsletter Février 2017En tête Newsletter Février 2017

A la une : Bien joué Didflam !

Le 17 janvier dernier, Didier a surpris tout le monde en finissant 3ème du Vendée Globe virtuel, sur plus de 450 000 participants, la grande classe. Cette performance a été récompensée par une invitation à suivre l’arrivée d’Armel le Cléac’h aux Sables d’Olonne, sur un bateau, bien réel cette fois ! Les détails de son parcours sont dans le numéro spécial de janvier.

Encore un nouveau côté IUEM.

Encore un nouvel arrivant côté IUEM : Marc, qui a raté l’annonce du mois dernier de quelques jours, peut s’enorgueillir d’un article pour lui tout-seul ! Il ne travaillera cependant pas en électron libre, encadré par Karine et suivant le fil conducteur de la caractérisation d’un nouvel ordre : les Methanomassiliicoccales, et ce dans le cadre de son stage de M2 qui durera donc jusqu’au début de l’été. On souhaite à cette recrue du Muséum d’Histoire Naturelle autant de succès dans ses recherches que l’intitulé de son diplôme est excitant! (Master en Evolution Patrimoine Naturel et Société, spécialité Mécanismes du Vivant et Environnement, sous-spécialité Microbiologie Environnement Santé).

Des nouvelles agitées.

Et pendant ce temps là, quelque part au Sud, Loïs continue sa route sur l’Akademik Tryoschnikov, cap vers Punta Arenas, la ville principale de la Patagonie Chilienne. Mais sillonner les eaux de l’Antarctique ne se fait pas sans peine : Il y a quelques jours le bateau a dû affronter une belle mer lors du passage des 50ème hurlants : creux de 14 mètres, et rafales à 130 km/h ! Espérons que ça n’ait été que de courte durée. Source

 AUV grand fond.

Vous l’avez peut être vu, le dernier jouet Ifremer en cours de développement, l’AUV grand fond. Vous n’êtes pas au courant ? L’article ifremer concernant ce projet est ici. Il manque cependant une information révélée en exclusivité dans cette Newsletter : ce véhicule autonome sera capable de réaliser entre autres des échantillonnages pour nous, microbiologistes (mais aussi chimistes, biologistes...). En effet, un outil de prélèvement d’eau semblable à PIF, un autre outil en cours de développement (contacter Cécile Cathalot pour plus d’info), sera installé sur ce merveilleux appareil. De quoi faire de nombreuses collectes, pour de nouvelles souches d’intérêts ? de nouvelles molécules ? de nouvelles questions scientifiques… ?

Vous avez une information pour nous ? Contactez le membre Newsletter de votre choix : ClarisseCharlèneTiphaineFlorianSébastienJordanVincentEtienne.