la traine

Pratiqué depuis bien longtemps en Guadeloupe, la traîne est une pêche d’aventure, de recherche du poisson. Cette activité vise particulièrement une espèce (la dorade coryphène), même si la capture d’autres espèces tels que le thazard, bourse bois est très fréquente. Le type d’embarcation pratiquant cette activité sont identiques au DCP, d’ailleurs il y a souvent une association DCP-TRAINE, c'est-à-dire que les pêcheurs qui pratique la traîne, pratique également le dcp.

Partir à la traîne fait partie intégrante de la culture antillaise, fait référence aux pratiques primitives tels que la chasse, courir et traquer le gibier. Point commun avec cette pêche qui consiste également à rechercher le gibier, ici la frégate qui annonce de la dorade dans le secteur. Après avoir trouver les poissons grâce aux frégates, épaves ou objets flottants, il consiste à traîner à une allure modérée avec des lignes appâtés, appelés « so à pin », afin de capturer les poissons.

Rappelons toutefois que cette pêche du large peut durer toute une journée, en moyenne 12 heures et qu’elle peut se pratiquer à plus de 100 miles des côtes