Programme OBSDEB

Pour améliorer la connaissance acquise sur les activités de la flotte de pêche professionnelle côtière en Méditerranée et dans les Départements d'Outre Mer (Antilles, Guyane, La Réunion), le Système d'Informations Halieutiques (SIH) de l'Ifremer, en collaboration avec la Direction des Pêches Maritimes, a lancé en 2007 une action d'observation des marées au débarquement des navires de moins de douze mètres.

Objectifs

Logo l'Europe s'engage

Inscrite au programme national français dans le cadre du règlement européen sur la collecte des données (DCF), et à ce titre, cofinancée par le fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), cette action vise à estimer par échantillonnage les niveaux d'effort de pêche et de captures des "petits métiers", qui du fait de l'absence de flux déclaratifs, d'une forte inactivité des petites unités et de la très forte dispersion géographique de ces flottilles, sont aujourd'hui mal connus.
 
Le protocole d'étude, inspiré du Guide pratique pour le contrôle statistique des pêcheries lorsque la main d'oeuvre est limitée (Caddy et Bazigos, 1988, FAO), consiste à :

  • stratifier les flottilles en fonction des activités pratiquées l'année précédente, avec généralisation de l'établissement de calendriers nominatifs des métiers exercés par chaque navire,
  • définir des strates géographiques homogènes (regroupements de points de débarquement) où seront échantillonnées les différentes flottilles,
  • estimer le nombre de sorties en mer par métier, par enquêtes téléphoniques ou directes sur le terrain,
  • échantillonner les flottilles en termes d'effort de pêche, de caractéristiques des engins mis en oeuvre, de zones de pêche fréquentées, de production et de coûts associés, dans le respect d'un plan de sondage aléatoire stratifié (mise en oeuvre d'une enquête bioéconomique lors du retour de mer du pêcheur).

Organisation et plan d'échantillonnage

Pour mener à bien ce programme d'observation, le SIH s'est appuyé sur son réseau d'observateurs et sur celui de ses partenaires sous-traitants. Répartis le long du littoral, les observateurs collectent, en constante relation avec les professionnels, des données de natures biologique, économique et technique, selon des méthodologies standardisées à l'échelle nationale.

Pour sensibiliser la profession à cette étude, une application/pdf fiche de communication a été diffusée à l'ensemble des représentants professionnels dans les régions concernées.