Observer la pêche et les ressources pour mieux les préserver

Le Système d’Informations Halieutiques est le résultat de l’adaptation d’un système d’observation à des questions de recherche et d’expertise en réponse aux enjeux sociétaux :

  • nécessité d’appréhender le « système pêche » dans son intégralité (y compris sa composante petite pêche côtière)
  • question de l’adéquation entre les capacités de production et l’état des stocks (et donc de la régulation des usages)
  • mise en place de l’approche écosystémique des pêches (couplage entre écologie, ressource, exploitation et économie)

Observatoire des usagesNavire bleu

Les données du SIH permettent de caractériser les usages professionnels et récréatifs (activité des navires et effort de pêche, construction de typologies des flottilles), de connaître leurs situations économiques, d’évaluer la petite pêche côtière en l’absence de flux déclaratif en Méditerranée et dans les DOM ou encore de spatialiser l’activité et l’effort de pêche.

 

Observatoire de la ressource

Poisson seulLe SIH répond aux besoins d’évaluation des stocks communautaires, de caractérisation de l'état et de l'évolution à moyen terme des espèces exploitées et des peuplements d'intérêt halieutique. Les observations à bord des navires de pêche prennent en compte la totalité des captures (et non seulement les débarquements) afin d’améliorer les évaluations de stock et d'appréhender les pressions et impacts sur l’environnement. Les échantillonnages biologiques réalisés à terre complètent ces actions en permettant d’obtenir la structure en taille et/ou en âge des apports commerciaux des principales espèces exploitées par la France, ainsi que les paramètres biologiques afférents, pour l'évaluation des stocks.

 

Observatoire de l’environnement

Au cours de ces différentes actions de collecte, de nombreuses informations sur l’environnement sont consignées et viennent enrichir les bases de données permettant ainsi une approche écosystémique. Ces données couvrent de nombreux champs comme l’hydrologie, la planctonologie, la sédimentologie, la courantologie, l’observation des mammifères marins, l’observation des oiseaux, la vidéo sous-marine, les prélèvements génétiques, l’observation des macro-déchets et d’autres encore.