Collecter et diffuser les données

Pour répondre aux missions de l’Ifremer visant à connaître, évaluer, mettre en valeur les ressources des océans et permettre leur exploitation durable, le SIH s’articule autour de plusieurs missions : l’acquisition, la bancarisation et la diffusion des données.

L’acquisition des données

Le SIH repose sur un partenariat très étroit avec la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture (DPMA) d’une part, et avec les professionnels de la pêche qui collaborent à toutes les actions de collecte de données, d’autre part.

La collecte des données est organisée par actions génériques qui couvrent l’ensemble des thématiques abordées par le SIH. Elles sont le plus souvent soutenues par des cofinancements régionaux, nationaux et européens. Plusieurs actions contribuent à la constitution d'un réseau d'observation halieutique européen sous l'égide de l'UE (Data Collection Framework-DCF / Cadre pour la collecte de données).

Une des priorités du SIH est la poursuite de la rationalisation de la fonction d'observation. Il s'agit de renforcer et pérenniser le réseau d'observation des ressources halieutiques et de leurs usages (collecte et gestion des données), de renforcer l'information économique et d'inscrire dans une démarche qualité la mise en œuvre des techniques d'observation. Les besoins relatifs à la collecte et à la qualification des données halieutiques sont diversifiés. Ils continueront de croître avec le développement de l'approche écosystémique dans la gestion des pêcheries et la prise en compte des usages récréatifs.

La bancarisation des données

L’ensemble des données transmises par la DPMA ou collectées par les équipes du SIH sont bancarisées dans un système unique, Harmonie, développé par Ifremer. Harmonie intègre les outils de saisie, bancarisation,  qualification et diffusion de l’information.

Ce système centralisé a été construit pour répondre à plusieurs enjeux :

  • Bâtir un ensemble de données intégré à vocation scientifique pour assembler toutes les données caractérisant le « système pêche » et permette des analyses intégrées multi-échelles
  • Mettre en cohérence les données, via des référentiels et des procédures harmonisées, permettre des inter-comparaisons entre les différentes sources et ainsi améliorer la qualité d’ensemble des données
  • Favoriser l’intégration de données provenant d’autres systèmes d’Information (notamment le SIPA de la DPMA) et l’interopérabilité avec d’autres systèmes (approche écosystémique)    

Avec la base Harmonie, le SIH met à disposition de la communauté scientifique un véritable outil d’analyse intégré de la filière, pour les travaux de recherche, d’évaluation et d’expertise conduits notamment en soutien aux politiques publiques.

La diffusion de l’information

Au-delà de la mise à disposition des  données aux scientifiques, le SIH est en charge de l’élaboration d‘indicateurs sur les usages halieutiques, les ressources et les écosystèmes exploités par la pêche, et de leur restitution aux différents acteurs de la filière pêche et au grand public. La demande d’information croît, provenant  d’utilisateurs diversifiés : la communauté scientifique, les Ministères, l’Agence des Aires Marines Protégées, les Régions, les organisations professionnelles locales, régionales, nationales, les promoteurs de projets énergétiques en mer…

De par sa capacité à produire de la donnée homogène aux différentes échelles, à anticiper les besoins, à faire évoluer ses outils et à diversifier les produits et indicateurs, le SIH s’efforce de répondre à la fois aux attentes de la recherche et de l’expertise qui tend à augmenter dans le cadre de la Politique Commune de la Pêche (PCP) mais aussi des politiques environnementales (Natura 2000, Aires Marines Protégées, Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin).

Grâce à son intégration disciplinaire, à son approche statistique et à sa capacité à suivre la totalité de la flotte de pêche, le système d’observation SIH de l’Ifremer est reconnu en Europe et a largement inspiré le règlement européen de collecte des données halieutiques et économiques (DCF) dans le domaine des pêches maritimes.