Utilisation des données de géolocalisation et d'instrumentation

Le Centre National de Surveillance des Pêches basé à Etel (56) transmet quotidiennement les données VMS à l’Ifremer pour mener à bien son expertise halieutique dans le cadre de la Politique Commune des Pêches. Pour cet usage scientifique, les données VMS sont confidentielles et leur accès est strictement réservé au personnel de l’Ifremer.

L’utilisation des données dans un cadre différent est soumise à l’accord préalable de la Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture (DPMA - Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation).

Les données de géolocalisation acquises via le dispositif RECOPESCA sont confidentielles et leur accès est strictement réservé aux chercheurs de l’Ifremer dans le cadre de projets scientifiques. Elles sont stockées dans une base de données puis anonymisées et compilées en cas de diffusion. Des restitutions individuelles sont transmises aux pêcheurs volontaires, mais aucune donnée nominative n'est communiquée sans leur autorisation.

Les données environnementales sont quant à elles stockées dans la base de données océanographiques Coriolis, une infrastructure scientifique nationale d’observation des paramètres environnementaux de l’océan.