Organisation de l'unité SG2M

L’unité Santé, Génétique et Microbiologie des Mollusques (SG2M) est structurée pour aborder de manière intégrée les domaines de la santé animale et de la qualité microbiologique du littoral, pouvant avoir un impact éventuel sur la santé humaine, et ce, dans le cadre d’un continuum recherche/surveillance/expertise..

L’unité est composée de deux laboratoires et de deux plateformes expérimentales

  • le Laboratoire de Génétique et Pathologie des Mollusques Marins (LGPMM), situé sur le site de la station Ifremer de  La Tremblade

Le laboratoire développe des travaux de recherche dans le domaine de la génétique et de la pathologie chez les mollusques marins, plus particulièrement ceux d’intérêt commercial. Il est également impliqué dans la surveillance des ressources et assure la surveillance des coquillages en terme de santé animale. Le laboratoire a une dimension nationale et internationale, reconnue au travers de ses rôles de Laboratoire National de Référence (LNR) pour les maladies des mollusques bivalves, Laboratoire de Référence de l'Union Européenne pour les maladies des mollusques marins, et laboratoire de Référence pour l’Office Internationale des Epizooties pour deux maladies parasitaires des coquillages (la bonamiose et la marteiliose).

  • La Plateforme Mollusques Marins de La Tremblade (PMMLT) située sur le site de la station Ifremer de La Tremblade

Outil essentiel aux questions de recherche en conchyliculture, la plateforme assure la production, le maintien et la sécurisation de matériel biologique d’intérêt scientifique. Pour répondre à ses missions, elle met à la disposition des équipes de Ifremer et/ou externes des laboratoires sécurisés qui servent à la réalisation d'expérimentations en pathologie, génétique, infection expérimentale et en physio-pathologie. Elle gère également un conservatoire de souches de mollusques marins et développe ses propres activités R&D dans le domaine des procédés d'élevage.

  • le Laboratoire Santé, Environnement et Microbiologie (LSEM) situé sur le Centre Ifremer de Bretagne à Brest et sur le Centre Ifremer Atlantique à Nantes.

Les objectifs du laboratoire correspondent aux enjeux actuels de santé publique, d’aménagement durable et de préservation de la qualité de l’environnement. Ce laboratoire est LNR pour la Microbiologie des coquillages. Dans ce cadre, LSEM apporte son soutien aux administrations, et organise des essais inter-laboratoires. Le laboratoire développe une approche globale concernant la qualité des eaux littorales et des coquillages dans les zones de production. Des recherches plus fondamentales concernant les mécanismes de persistance de ces pathogènes au sein des coquillages sont développées en particulier concernant les norovirus.

  • la Plateforme Mollusques Marins de Bouin (PMMB) située sur le site de la station Ifremer à Bouin.

Cette plateforme fournit aux laboratoires de recherche Ifremer demandeurs des mollusques marins pré-grossis pour des expérimentations programmées dans le cadre de projets de recherche. Elle dispose aussi d’installations qui lui permettent d’accueillir tous types d’expérimentations, particulièrement celles mettant en œuvre des agents pathogènes de mollusques marins dans le cadre de ses projets de sécurisation des productions conchylicoles, mais aussi dans des domaines tels que l’écotoxicologie ou la culture de microalgues du fait de la proximité du site avec le centre de Nantes, sur lequel sont positionnés des laboratoires experts sur ces thématiques. La PMM de Bouin développe ses propres activités R&D dans le domaine du traitement des eaux afin de répondre à ses objectifs de sécurisation des productions en conchyliculture.