Méthode

La sensibilité de la déclaration de mortalité a été évaluée par une méthode de capture-recapture à deux sources. Cette méthode a été initialement développée en écologie pour estimer la taille totale d’une population d’animaux sauvages à partir de capture, marquage et recapture d’individus dans cette population. Depuis quelques années, elle est appliquée dans le domaine de la surveillance des maladies pour estimer le nombre total d’individus infectés (appelés « cas ») à partir de populations surveillées de manière imparfaite.

 Un cas a été définit comme tout ostréiculteur ayant observé au moins un épisode de mortalité inhabituel sur sa production d’huîtres creuses dans l’année considérée. La source de capture était l’ensemble des bases annuelles de déclaration obligatoire des mortalités d’huîtres creuses détenues par la Direction départementale des territoires et de la mer de Charente-Maritime. La source de recapture était une enquête transversale rétrospective, conduite auprès d’un échantillon d’ostréiculteurs des pertuis charentais en 2010 par le Laboratoire de Génétique et Pathologie des Mollusques Marins de l’Ifremer.

 Après avoir identifié les cas communs recensés par les deux sources, c’est-à-dire par la base annuelle de déclaration obligatoire et par l’enquête, et croisé les cas recensés par les deux sources pour estimer le nombre de cas total, la sensibilité de chacune des sources peut être estimée en rapportant le nombre de cas détectés par chacune des source au nombre de cas total estimé.