Missions du dispositif de surveillance

Depuis 2018, le REPAMO s'occupe de la surveillance événementielle de la santé de tous les mollusques marins sauvages et d'élevage.

Dans ce cadre, les missions du REPAMO sont:

- le conseil de l'autorité compétente (DDTM, DGAl) sur les actions de surveillance

- la réalisation des prélèvements via les LER (Laboratoires Environnement Ressources de l'Ifremer)

- la coordination des actions

- l'information rapide des différents acteurs intéressés (Comité National de la Conchyliculture CNC, les Comités Régionaux de la Conchyliculture CRC, les DDTM, la DGAl) par des alertes mais aussi par l'édition de bulletins réguliers de surveillance, consultables par tous.

Il s'agit ici d'une surveillance s'appuyant sur les déclarations obligatoires des hausses de mortalité de mollusques par les conchyliculteurs/pêcheurs auprès des Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDTM). Afin de rationaliser les interventions (prélèvements d'animaux malades), le littoral français métropolitain a été découpé en 123 unités d'interventions, appelées Zones d'Intérêt Repamo (ZIR). Ces zones sont des unités hydrodynamiques ayant une pertinence épidémiologique, c'est-à-dire que l'on va considérer que tous les coquillages d'une même ZIR sont soumis aux mêmes agents pathogènes.