Résultats

La sensibilité du dispositif de déclaration obligatoire des mortalités d’huîtres creuses dans les Pertuis Charentais était variable chaque année. Le dispositif a été particulièrement sensible en 2008 (76%) et en 2010 (72%), c’est-à-dire qu’environ trois quart des ostréiculteurs ayant observé une mortalité d’huîtres inhabituelle l’ont déclarée auprès de la Direction départementale des territoires et de la mer. Des mortalités massives de naissain d’huîtres creuses ont été observées en 2008 et l’indemnisation des pertes a été conditionnée à la déclaration des mortalités en 2010, contribuant peut-être à motiver les ostréiculteurs à participer au dispositif de surveillance événementielle. En 2007 et 2009, à peine 50% des ostréiculteurs ayant observé une mortalité d’huître inhabituelle l’ont déclarée.

Ces résultats soulèvent la question des facteurs conditionnant la pérennité de la participation des ostréiculteurs au dispositif de surveillance événementielle.