EMERTROPH (2020-2022)

Transferts de contaminants d’intérêt émergent dans un réseau trophique estuarien

Coordination Ifremer

Type de projet

Financeur

 Durée du projet

 Lien

Y. Aminot (LBCO)

National

Région Pays de la Loire, dispositif PULSAR

2020-2022

Ce projet propose d’explorer les dynamiques de contaminants d’intérêt émergent hydrophobes dans les réseaux trophiques du bar commun (Dicentrarchus labrax) et de la sole commune (Solea solea) dans un estuaire macrotidal fortement anthropisé, l’estuaire de la Seine. Il vise à préciser le caractère bioamplifiable de composés d’intérêt émergent appartenant aux familles des retardateurs de flamme bromés et des composés per- et polyfluoroalkylés. Ce projet bénéficie des campagnes récurrentes institutionnelles (NOURDEM, CGFS) pour les prélèvements d’échantillons.

Les collègues impliqués
Les partenaires

Labo LBCO : C. Munschy, N. Bely, K. Héas-Moisan, N. Olivier

Cellule de Suivi du Littoral Normand (CSLN), STH