TOPHYPAC

TOPHYPAC (Ministère de l'Écologie, 2011-2014) : Tolérance des communautés phytoplanctoniques aux phytosanitaires dans le panache de la Charente. Projet coordonnée par le LEX et le LER/PC.

TOPHYPAC est une étude sur l’estuaire de la Charente (bassin de Marennes-Oléron). L’objectif général du projet était d’évaluer l’impact éventuel de la contamination chimique par le cuivre et les pesticides sur les communautés phytoplanctoniques. Un suivi environnemental comportant des paramètres physiques, chimiques tels que les nutriments, métaux et pesticides, et biologiques (phytoplancton) a été réalisé de 2011 à 2014 ; ce suivi a été couplé, en 2012 et 2013, à une approche expérimentale sur les communautés de phytoplancton transplantées en laboratoire et exposées au cuivre et à deux mélanges d’herbicides. Les effets des contaminants testés ont été recherchés sur la photosynthèse et les abondances du phytoplancton.

Au niveau environnemental, le projet TOPHYPAC a permis de dresser un état des lieux de la contamination de l’estuaire par les pesticides (Guesdon, Stachowski-Haberkorn et al., in prep) et de décrire les variations saisonnières des abondances de phytoplancton en lien avec l'environnement physique et chimique (nutriments et métaux) de l'estuaire (Guesdon, Stachowski-Haberkorn et al., 2016). Au niveau expérimental, les expositions des communautés au cuivre ont démontré une sensibilité très marquée des Synechococcus sp. au cuivre, avec des valeurs seuils d’effets parfois de l’ordre du µg.L-1. Les mélanges d’herbicides testés n’ont conduit à aucun effet significatif aux concentrations environnementales.