Environnement marin, lagon et récifs

Une grande partie du lagon et des récifs de Nouvelle-Calédonie a été classé au patrimoine mondial en 2008, en raison de la remarquable biodiversité qu'ils abritent et des nombreuses originalités des écosystèmes. Toutefois, ces derniers sont de plus en plus menacés dans un contexte de dérèglement climatique et d’emprise humaine croissante.

L’Ifremer s’intéresse aux pressions environnementales qui s’exercent sur les récifs et lagons de Nouvelle-Calédonie : quel est leur origine, leur nature, leur étendue et répartition dans le lagon, leur intensité, ainsi que leur devenir dans le temps et dans l'espace.

Les programmes de recherche déployés, tels que le programme PRESENCE (pressions sur les écosystèmes lagonaires de Nouvelle-Calédonie) visent, à terme, à aider les acteurs publics et privés du développement à gérer durablement des écosystèmes reconnus parmi les plus remarquables de la planète et qui, par ailleurs, sont cruciaux pour l’alimentation et le bien être des Calédoniens et Calédoniennes.

Caractériser les pressions et vulnérabilités - PRESENCE

Présentation du projet de recherche PRESENCE - Pressions sur les écosystèmes récifo-lagonaires de Nouvelle-Calédonie

L'influence des rivières - SEARSÉ

Présentation du projet SEARSÉ sur la signature chimique des rivières au niveau des estuaires et l'influence qu'ont les bassins versants sur les lagons et récifs.