Nous découvrir

L’institut français de recherche pour l’exploration de la mer (Ifremer) est un établissement de recherche unique en son genre, au service mers et des océans.

La France dispose d’un domaine maritime immense dans l'océan Pacifique, grâce à ses trois territoires ultramarins : la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Wallis-et-Futuna. Les enjeux en matière de développement économique et social et de préservation des espaces marins sont considérables dans ces territoires, c’est pourquoi l’Ifremer y déploie d’importants efforts de recherche.

L’Ifremer opère en Nouvelle-Calédonie depuis le début des années 70.  Une délégation et une unité de recherche mènent diverses activités de recherche et d'expertise en collaborant avec des partenaires locaux, régionaux et internationaux.

Pour nous découvrir plus en détail, sélectionnez une rubrique ci-dessous :

Infographies sur les océans et l'Océanie

Deux infographies présentent en chiffres clés l'importance des océans, de l'océan Pacifique et de l'Océanie.

Les atouts de la Nouvelle-Calédonie

Présentation des nombreux atouts de la Nouvelle-Calédonie (environnement marin, économie, géologie...)

Organigramme

Présentation de l’organigramme de la délégation de l’Ifremer en Nouvelle-Calédonie.

Agents et annuaire

Découvrez nos agents et l'annuaire des contacts.

Notre UMR

Présentation de l'UMR Entropie avec laquelle nous sommes tutelle

L'Ifremer en général

Présentation générale de l'Ifremer, son dispositif de recherche, ses moyens humains et techniques, ses missions, sa gouvernance et ses principales découvertes.

L'Ifremer dans le Pacifique

Présentation du déploiement de l'Ifremer dans la région Pacifique

Délégation de Nouvelle-Calédonie

Découvrez la délégation Ifremer en Nouvelle-Calédonie, les moments clés de son implantation et l'organisation actuelle.

Implantations et contacts

Adresse, contacts et moyens de nos deux implantations à Nouméa et de notre station aquacole de Saint-Vincent

Partenariats

Présentation de nos divers partenariats avec les collectivités locales, les unités de recherche et le secteur privé.