Organismes scientifiques

Les collaborations scientifiques et techniques se construisent, pour une implantation ultra-marine décentralisée, dans un souci d'efficacité, d'économie d'échelle et de recherche de performance et d'ouverture sur l'extérieur.

On distinguera dans ce qui suit les collaborations avec les organismes de recherche scientifique et technique :

 en Nouvelle-Calédonie

Axe principal de mutualisation des ressources et moyens, notamment à l’étude dans le cadre de la participation de l’Ifremer à une association de préfiguration de PRES - le PRESICA - aux côtés de l’IRD, l’UNC, L’IAC et le Brgm

l'Institut de Recherche pour le Développement

l'Institut Pasteur de la Nouvelle-Calédonie

l'Institut Argonomique néo-calédonien

Université de la Nouvelle- Calédonie

le CNRT Nickel et son environnement

en Métropole

Adossement nécessaire avec les équipes métropolitaines en soutien et ouvertures européennes

Au niveau international

Tout particulièrement avec l'international régional : Australie, Nouvelle Zélande et pays du Pacifique Sud

James Cook University Australie

 CSIRO Australie

Geological and Nuclear Science

Pacific Islands Applied Geoscience Commission

Geoscience Australia

Université de Tasmanie (Australie)

l’Université du Queensland à Brisbane (Australie)

Australian Institute of Marine Science (AIMS)