Contrôle Qualité

Le contrôle de la qualité doit permettre d’identifier les biais (« precision ») dans le processus d’estimation d’âge et ainsi de connaître et optimiser la précision des lectures de pièces calcifiées. Il est à noter que la connaissance de l’exactitude (« accuracy »)  permet de limiter les biais.

Il existe 2 niveaux de contrôle de la qualité :

 Au niveau national 

L’institut IFREMER s’étant doté d’un pôle de Sclérochronologie national regroupant tous les scientifiques qui préparent et interprètent les pièces calcifiées et le matériel dédié à ce travail. Ceci a permis de mettre en place des procédés standards appliqués pour toutes les espèces. Un protocole standardisé de prélèvement et d’envoi de ces pièces calcifiées permettant une traçabilité de celles-ci avec toutes les données associées (paramètres biologiques du poisson et caractéristiques de pêche) est appliqué à toutes les données reçues au pôle de Sclérochronologie.

Chaque espèce étudiée fait l'objet d'essais préalables depuis le prélèvement jusqu’à la préparation des pièces calcifiées permettant d’optimiser la méthodologie qui est décrite dans un protocole technique d’estimation de l’âge et un rapport sur l’analyse de la méthode d’estimation de l’âge. Ces documents expliquent précisément toutes les étapes du prélèvement des pièces calcifiées jusqu'à l'estimation de l'âge et l'archivage du matériel biologique. Ainsi, pour une espèce, tous les interprétations d’âge sont réalisées selon la même technique.

 A l’ IFREMER, le logiciel TNPC (Traitement Numérique des Pièces Calcifiées) a été spécifiquement développé, en partenariat avec la société Noesis (http://www.noesisvision.com/en/produit.html), pour le traitement des pièces calcifiées. De ce fait, en routine, chaque pièce calcifiée fait l’objet d’une image calibrée, interprétée et archivée (permettant à tout moment de pouvoir réaliser une deuxième analyse).  De même, ce logiciel présente des outils pour l’interprétation des pièces calcifiées.

 Tout ce travail permet d’optimiser la répétitivité de la procédure d’estimation d’âge pour un lecteur mais aussi entre 2 lecteurs français.

 Il est à noter que l’expérience d’un lecteur est un facteur essentiel pour pouvoir réduire les différents biais possibles. Cependant, après avoir atteint un certain niveau d’expertise dans les estimations d’âge, des précautions doivent être prises pour conserver ce savoir et éviter que la méthode mise au point ne se dégrade ou évolue avec le temps. C’est une phase essentielle pour assurer une qualité optimale des procédures d’estimation de l’âge.

 

Au niveau européen 

 En Europe, il y a eu deux projets européens EFAN (European Fish Ageing Network, http://www.efan.no/oldindex.php3?page=main) et TACADAR (Towards Accreditation and Certification of Age Determination of Aquatic Resources) de 1997 à 2006 qui avaient comme objectifs de conduire des recherches pour développer et assurer un contrôle Qualité en routine sur les procédures d’estimations d’âge. De même, un groupe de travail PGCCDBS (Planning Group on Commercial Catch, Discards and Biological Sampling) planifie chaque année la collecte de données pour les évaluations de stock, organise des échanges européens de pièces calcifiées chaque année.

Ces échanges de pièces calcifiées entre les pays européens sont effectués pour que les lecteurs confrontent leurs estimations d'âge sur un même échantillon de pièces calcifiées.

En Europe, il y a eu deux projets européens EFAN (European Fish Ageing Network, http://www.efan.no/oldindex.php3?page=main) et TACADAR (Towards Accreditation and Certification of Age Determination of Aquatic Resources) de 1997 à 2006 qui avaient comme objectifs de conduire des recherches pour développer et assurer un contrôle Qualité en routine sur les procédures d’estimations d’âge. De même, un groupe de travail PGCCDBS (Planning Group on Commercial Catch, Discards and Biological Sampling) planifie chaque année la collecte de données pour les évaluations de stock, organise des échanges européens de pièces calcifiées chaque année.

Ces échanges de pièces calcifiées entre les pays européens sont effectués pour que les lecteurs confrontent leurs estimations d'âge sur un même échantillon de pièces calcifiées.