REMI : REseau de contrôle MIcrobiologique

Ce réseau effectue un suivi de la qualité microbiologique des coquillages dans les zones exploitées par les professionnels et classées annuellement par l’administration. Sur la base du dénombrement des bactéries appartenant à l'espèce Escherichia coli dans les coquillages vivants, le REMI évalue les niveaux de contamination microbiologique, suit leurs évolutions, et détecte les épisodes de contamination. Pour répondre à ces objectifs, le réseau de surveillance est organisé en deux volets : la surveillance régulière et la surveillance en alerte.

Après 20 ans de maitrise d’ouvrage (création en 1989), l’Ifremer a confié une partie des activités récurrentes de ce réseau (prélèvements, analyses) à d’autres partenaires (Directions Départementales Interministérielles, Laboratoires d’Analyses Départementaux) et se positionne actuellement auprès de la DGAl comme assistant à la maitrise d’ouvrage en se focalisant sur des tâches expertes.