Activités et Missions

Le Laboratoire Environnement Ressources des Pertuis Charentais (LER/PC) exerce ses activités de Saint-Gilles Croix de Vie (Vendée) au nord à la rive droite de la Gironde (Charente-Maritime) au sud, y compris les îles de Ré, d'Aix et d'Oléron. Son action concerne donc les deux départements de Vendée et Charente-Maritime, les deux régions de Pays de la Loire et Poitou-Charentes, ainsi que les deux Agences de l'Eau Pays de Loire et Adour-Garonne.

Ses compétences sur les écosystèmes marins et estuariens intégrant la qualité des eaux littorales et les ressources conchylicoles lui permettent, par la gestion de réseaux de surveillance et d'observation (biote, sédiments et colonne d'eau) d’être un acteur important de la collecte d’informations sur le littoral. En appui à ces réseaux, des études et des recherches permettent de conforter les acquisitions de connaissances nécessaires à la gestion des écosystèmes, mais aussi de fournir à l’administration ou à tout autre partenaire, des avis et des expertises en vue de leur aménagement.

Les principales missions portent sur :

  • appui aux services déconcentrés de l’état et collectivités territoriales des deux départements (Sud Vendée et Charente-Maritime) face aux problématiques environnementales et socio-économiques par l’émission d’expertises et d’avis dans les domaines de l’environnement littoral et des ressources conchylicoles,
  • mise en œuvre des réseaux d’observation et de surveillance nationaux dans la zone de compétence géographique du LER/PC,
  • participation et portage d’études et de projets de recherche en écologie fonctionnelle, dynamique structurelle et gestion durable des écosystèmes côtiers en collaboration avec les unités thématiques et autres LER de l’Ifremer et des partenaires académiques.

Les thématiques suivantes sont développées au LER/PC :

  • Processus biogéochimiques et flux de carbone et de nutriments aux zones d’interface terrestre / aquatique / atmosphérique,
  • Évolution et adaptation des communautés microbiennes de la colonne d’eau à la variabilité environnementale des écosystèmes littoraux,
  • Contaminants environnementaux : devenir dans la colonne d’eau et effets mécanistiques sur les espèces aquatiques,
  • Identification des espèces de phytoplancton (flore totale, flore indicatrice et flore toxique),
  • Métrologie des sondes et capteurs de terrain, stations de mesures in situ et haute fréquence (hydrologie et géochimie de l'environnement).