LER Arcachon

Le LERAR (Arcachon - Anglet) conduit des activités de surveillance et d’observation (réseaux nationaux et locaux) et développe des projets de recherche en collaboration avec les équipes thématiques de l’Ifremer et les partenaires académiques locaux (Université de La Rochelle, Université de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l’Adour). Les projets de recherche portent sur l’évolution des herbiers de zostères, l’impact des polluants sur le phytoplancton et les peuplements de substrats durs, la mise au point de protocoles et d’indicateurs de la qualité du milieu. Cela lui permet d’améliorer son expertise afin de répondre à ses missions d’appui aux politiques publiques.

Ses activités s’exercent de la rive gauche de l’estuaire de la Gironde à la frontière espagnole. Ce territoire regroupe plusieurs grands écosystèmes emblématiques (estuaire de la Gironde, bassin d’Arcachon, canyon de Capbreton, estuaire de l’Adour, côte basque), dans lesquels la conchyliculture et la pêche occupent une place importante. Ils sont le siège, comme tous les littoraux, d’une anthropisation croissante (urbanisation, tourisme, nautisme) et sont confrontés à différents problèmes, parmi lesquels la durabilité de l’ostréiculture (reproduction, croissance, surmortalités, plancton toxique) et de la pêche, la régression des herbiers de zostères, la contamination des eaux littorales par les HAP.