Mortalité 2012

Mortalité des adultes :

Au cours du cycle d’élevage 2012, la mortalité cumulée est de 13% et 15% respectivement pour les sites « D’Agnas » et de « Loix en Ré ».
Pour ces deux sites, les taux de mortalité restent supérieurs à la médiane qui est de l’ordre de 10% en fin d’élevage.

Mortalité des juvéniles :

Depuis l’année 2009, une épidémie virale touche le naissain d’huîtres creuses Crassostrea gigas. Ce phénomène de « surmortalité » est bien visible depuis 2009 sur « Loix en Ré », et à partir de 2010 sur « D’Agnas ». Les taux de mortalité sont alors compris entre 60% et 100%.
2012 confirme ce phénomène avec des taux de mortalité de 78% et 82% respectivement sur « Loix en Ré » et « D’Agnas » pour le lot de naissain suivi.

Les mortalités moyennes observées au niveau national sur l'ensemble des sites RESCO s'établissent respectivement à 13.6 % et 64.1 % pour les mêmes lots sentinelles d'huîtres « 18 mois » et de naissain.
Comme sur l'ensemble des sites suivis dans le réseau RESCO, une baisse des mortalités des huîtres « 18 mois » est observée depuis 2010. Cette donnée est sans doute à mettre en relation avec les fortes surmortalités subies par les huîtres depuis 2008 au cours de leur 1ère année de vie.