Mortalité 2011

Mortalité des adultes

Sur le lot de 18 mois, la mortalité évolue autour de la valeur médiane (2002-2010) voisine de 10% pour les deux sites. Ce niveau de mortalité se situe parmi les plus élevés des zones de production sur estran de la façade Atlantique, avec Brest.

Mortalité des juvéniles

Depuis 3 ans les mortalités juvéniles sont à un niveau élevé sur l’ensemble du littoral français. Notre région intègre ce constat sur les deux sites suivis (d’Agnas et Loix). Cette année encore c’est entre 16 et 17°C que les mortalités sont apparues. Enregistrée à la fin du mois de mai (21/05), les mortalités sont très élevées sur les deux sites (> 80%). L’évolution continue de 75% à 98% de mortalité, sur le site de Loix : plus forte mortalité nationale, pourrait être amplifiée par la présence des bigorneaux perceurs (Ocenebrellus inornatus et Ocenebra erinacea) particulièrement actifs dans ce secteur traditionnellement exploité pour le grossissement de naissain sur tube.