Analyse de forme des otolithes appliquée à l'identification des stocks de poissons

L’identification et la connaissance de la structuration spatiale de stocks sont essentielles pour étudier la dynamique des populations de poissons et ainsi gérer les pêcheries. Cette présentation se base sur plusieurs études réalisées au pôle de Sclérochronologie de l’Ifremer de Boulogne sur mer concernant des espèces très diverses comme le merlan bleu (Micromesistius poutassou, Fig. 1), l’espadon (Xiphias gladius), le rouget barbet (Mullus surmuletus), l’anchois (Engraulis encrasicolus) et la bogue (Boops boops). Après avoir revu les sources de variabilité de la forme de l’otolithe, on s’est intéressé aux méthodes d’extraction de l’information puis au traitement de ces descripteurs univariés et multivariés de la forme de l’otolithe. Enfin, lors de cette présentation, on s’est focalisé sur les résultats de la forme des otolithes de bogue car cette espèce de poisson rond montre une asymétrie entre les otolithes gauche et droit. Cette asymétrie est très différente d’une zone géographique à l’autre avec une symétrie dans certaines régions géographiques et à l’inverse une asymétrie directionnelle significative dans d’autres zones étudiées. Ainsi, cette nouvelle information pourrait mettre être en lui-même un descripteur des unités de stock. Cette perspective devrait être approfondie dans le futur et intégrant aussi l’analyse en 3 dimensions de la forme des otolithes.