Natices

Un internaute nous a signalé, mi-mars 2011, la présence de curieuses collerettes ou demi-coupelles d'apparence sableuse sur la plage de Penthièvre (Morbihan, Nord-Ouest de la presqu'île de Quiberon) et nous en a demandé l'origine.
Il s'agit en fait de l'enveloppe externe d'une ponte d'un mollusque gastéropode de la famille des Naticidae que l'on appelle couramment « natice » et probablement de l'espèce Euspira catena en raison de la taille de cette enveloppe.

Un peu de biologie

Description

Cette sorte d'escargot de mer à ombilic a une forme globuleuse aussi haute que large. Sa taille se situe entre 2 et 4 cm. De couleur crème, il présente des stries plus brunes, disposées en ligne régulière sur le pourtour de la spirale. Il possède un opercule corné. Lorsqu'il est en chasse, le pied s'étale largement sur le sable lors de la progression.

Habitat et alimentation

Les Naticidae vivent dans les peuplements de sables fins depuis le bas d'estran (à la limite de la zone de découvrement) jusqu'à environ 125 m de profondeur. Ils peuvent s'enfouir sous le sable. Ils se nourrissent de mollusques bivalves et gastéropodes. Comme les bigorneaux perceurs, ils forent un trou dans la coquille de la proie et en aspirent la chair préalablement altérée par des enzymes digestives. Le temps de perforation dure plusieurs heures.

Reproduction

Les natices sont des animaux gonochoriques (à sexes séparés). La fécondation est interne et la ponte présente une disposition particulière en « col de chemise ». Les oeufs sont agencés en lignes régulières sous une sorte de collerette constituée de sable et de mucus, qui peut atteindre 7 à 8 cm. L'entrée de chaque capsule ovoïde forme un léger renflement sous la surface de la collerette qui peut être enroulée en ruban spiralé.

Des observations nombreuses

Notre observateur estimait la quantité de pontes à quelques centaines échouées sur le sable, dans un secteur riche en bivalves de la famille des Donax, de nom commun flions également appelés tellines ou haricots de mer (noms acceptés par la DGCCRF*)

Bibliographie

DORIS, 29/4/2009 : Euspira catena (da Costa, 1778), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1471

Hayward P.J., Nelson-Smith T., Shields C., 1998. Guide des bords de mer, mer du nord, manche, atlantique, mediterranee, ed. Delachaux & Niestlé, 351p.

Ken Neal 2006. Euspira catena. Necklace shell. Marine Life Information Network:Biology and Sensitivity Key Information Sub-programme [on-line]. Plymouth: Marine Biological Association of the United Kingdom. [cited 19/03/2011]. Available from: http://www.marlin.ac.uk/speciesinformation.php?speciesID=3325#

* DGCCRF : Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes