Rima BEESOO : post-doctorante

Rima est une chercheuse mauricienne qui vient de commencer un postdoctorat au sein du Laboratoire Environnement Ressources de Bretagne Occidentale à Concarneau. Titulaire d’un doctorat en biochimie marine de l’Université de Maurice et avec plusieurs expériences de recherche internationale, Rima s’intéresse notamment aux microalgues ichtyotoxiques, qui présentent un risque direct pour l’aquaculture et les pêcheries de par leurs effets nocifs sur les poissons et mollusques exploités. Son projet de recherche, qui est co-encadré par Malwenn Lassudrie (chercheuse en biologie marine au LER-BO, IFREMER) et Stéphanie Auzoux Bordenave (maître de conférence en écotoxicologie au MNHN - UMR BOREA), vise à identifier les mécanismes de toxicité de ces microalgues grâce à des bioessais basés sur des cultures de cellules de poissons et de bivalves. Les résultats de ce projet contribueront à l’évaluation du risque ichtyotoxique posé par la présence de microalgues françaises du genre Karlodinium spp.

Ce postdoctorat est co-financé par la Région Bretagne (dispositif Stratégie d’Attractivité Durable) et le Conseil Départementale du Finistère (Aide aux programmes de recherche émergents). Ce projet se rattache au projet LET IT BI (financé par l’EC2CO) et implique différents partenaires : MNHN, LEMAR, Ifremer PHYC et ANSES.

Enfin, ce projet fournira des outils méthodologiques (bioessais cellulaires) et des connaissances qui participeront à la prise en compte de la présence et de l'impact des microalgues ichthyotoxiques par les politiques publiques et les professionnels de l'aquaculture et de la pêche.

De ce fait, les compétences requises pendant cette formation postdoctorale seront un atout pour la jeune scientifique qui envisage de renforcer les capacités de l’Ile Maurice pour promouvoir et faciliter la recherche scientifique marine.