Calcul de volumes sédimentaires extraits (ou déposés) à partir de levés bathymétriques successifs

Dans le cadre du suivi des sites d’exploitation de granulats marins, il est demandé aux concessionnaires de réaliser un levé bathymétrique afin de surveiller l'approfondissement du site et l'évolution de la morphologie du fond.

À partir d'un jeu de données acquis à fréquence régulière, nous avons voulu tester le potentiel des méthodes d'analyse géostatistique pour l'évaluation du volume de matériaux extraits à partir de levés bathymétriques successifs.

La concession du Pilier (Loire-Atlantique), faisant l’objet de tels levés, se prête à cet exercice.

Hormis le cas des extractions de granulats, cette problématique trouve bon nombre d’applications en géosciences marines, telles que le suivi de l’évolution spatio-temporelle de certaines formes sédimentaires (dunes ou mégarides), le contrôle de l’envasement ou de la sédimentation dans certaines zones fermées (ports ou baies), le suivi de travaux de dragage portuaire, …

L’Ifremer remercie le Groupement du Pilier pour avoir mis ses données à disposition.

Télécharger la version .pdf du application/pdf document expliquant la méthodologie (juillet 2011).