Campagnes 2021

Mission GHASS 2

Chefs de mission : Vincent Riboulot (Ifremer/Laboratoire Aléas géologiques et Dynamique sédimentaire)

Co-chefs de mission : Stéphan Ker (Ifremer/Laboratoire Aléas géologiques et Dynamique sédimentaire) (leg1) ; Stéphanie Dupré (Laboratoire Aléas géologiques et Dynamique sédimentaire) (leg2) ; Nabil Sultan (Laboratoire Aléas géologiques et Dynamique sédimentaire) (leg3)

Collaborations : IfremerUniversité de Montpellier, Laboratoire d'Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches NumériquesUniversité de Rouen-Normandie, Laboratoire des Sciences du Climat et de l'EnvironnementUniversité Grenoble AlpesUniversité de Bretagne OccidentaleUniversité Pierre et Marie Curie – UPMCUniversité de BordeauxUniversité de Perpignan – Via DomitiaUniversité de Rennes1, GeoEcoMar

Lieu : Mer Noire, dans les eaux roumaines, au large de Constanza

Dates : 16 aout – 2 septembre (leg1) ; 7 - 16 septembre (leg2) ; 20 – 30 septembre (leg3)

Navire : N/O Pourquoi Pas ?

Equipements : sondeurs multifaisceaux, sismique réflexion, sous-marin Nautile, pénétromètre Penfeld, carottage Calypso, Piézomètre, CTD-rosette, mesures atmosphériques.

Objectifs : Etude des aléas géologiques en milieu marin :

  • Evaluer la quantité de méthane rejetée dans les océans et l’atmosphère ;
  • Evaluer l’impact de la fonte des hydrates sur la formation d’avalanches sous-marines.
  • Evaluer l’impact du gaz sur les propriétés mécaniques des sédiments,
  • Evaluer la biodiversité dans des environnements extrêmes.

Cette étude permettra de comprendre l’impact global de ces mécanismes sur l’environnement marin voire sur le climat.

Mission GEOFLAMME

Chefs de mission : Emmanuel Rinnert (Ifremer/Laboratoire Cycles Géochimiques et ressources), Nathalie Feuillet (IPGP-Tectonique et mécanique de la lithosphère), Cécile Cathalot (Ifremer/Laboratoire Cycles Géochimiques et ressources),

Collaborations : IfremerIPGP, ISTO Orléans, LVM-Université de Clermont Auvergne, GEOPS, Paris Sud Orsay, LSCE, GET Toulouse, BRGM

Lieu : Océan Indien, à l’Est de Mayotte

Dates : 17 avril – 25 mai

Navire : N/O Pourquoi Pas ?

Equipements : ROV Victor 6000 ; AUV IdefX ; drague à roches ; carottier Calypso ; sondeur de sédiments ; CTD-Rosette ; sondeur multifaisceaux RESON 7150

Objectifs :

Cette mission GeoFLAMME, sélectionnée par la Commission Nationale de la Flotte Hauturière, s’appuie sur les connaissances capitalisées lors des missions de surveillance MAYOBS financées par différents Ministères (MTE, MOM et MESRI) et a pour objectifs de répondre à des questions scientifiques plus amont et/ou fondamentales :

  • comprendre les interactions entre le magmatisme, la tectonique et les émissions de fluides à l'échelle de la lithosphère sur plusieurs échelles spatiales et temporelles,
  • comprendre les implications sur les propriétés physico-chimiques de la colonne d'eau et l'évolution des écosystèmes,
  • documenter toute la chaîne d'interactions entre les produits volcaniques, les gaz magmatiques, les circulations d'eau de mer et la colonne d'eau.

Dans le contexte de la crise de la COVID 19, les scientifiques et techniciens embarqués avec l’équipage du Pourquoi Pas ? ont tous été astreints à des mesures et des contrôles sanitaires stricts, avant et pendant la mission.

Blog de la campagne GEOFLAMME

Pour des informations complémentaires sur la mission GEOFLAMME, n’hésitez pas à consulter les sites suivants :