Campagnes 2013

Mission COLMEIA

Thématique : Étude des processus actifs de la dorsale médio-atlantique, Atlantique Equatorial

Chef de mission : Marcia Maia (LDO, CNRS-IUEM), Susanna Sichel (UFF) & Kaiser Souza (CPRM)

Collaborations : Projet de collaboration entre la France et le Brésil (CNRS-UBO-IUEM, UFF, CPRM)

Partenaires: DT-INSU, IFREMER, GET, ISMAR, IEAPM,UFRGN, UERJ, IBJ, UFPE, USP

Lieu : Zone transformante de Saint-Paul (Atlantique, 0-1°N) proche de l’archipel de Saint-Pierre – Saint-Paul

Dates : du 24 janvier au 28 février 2013

Navire océanographique : L’Atalante

Objectifs : Le but de la mission COLMEIA était d’étudier en détail l’évolution au cours du temps de la zone de fracture de Saint-Paul et du système transformant associé qui constituent une zone complexe de frontière entre les plaques. Il s’agissait également de comprendre l’origine du massif de peridotite formé par l’archipel de Saint-Pierre – Saint-Paul.

Mission RECOSOM2-Recup

Thématique: Cartographie des fonds marins côtiers

Chef de mission : Laure Simplet (Ifremer/LES)

Collaboration : Universités de Lille et Rouen

Lieu : Baie de Somme

Dates : du 2 au 14 avril 2013

Navire océanographique : Thalia

Objectifs : Le projet RECOSOM a pour objectif de réaliser une cartographie géologique permettant de joindre les levés réalisés dans le Nord Pas-de-Calais (Projet Granor 1984, 1985) au Nord de la zone et au large de Dieppe (suivi quadriennal de la centrale nucléaire de Penly), ainsi que les levés du SHOM et de l’Université de Rouen (au Sud de la zone).

Les données permettront également de répondre aux objectifs scientifiques portant sur i) la terminaison/naissance des grands bancs du Nord Pas-de-Calais, ii) les processus de comblement des estuaires picards ainsi que les modalités du transfert de sédiments entre la côte et la plate-forme et iii) le tracé des paléocours de la Somme, de l’Authie et de la Canche ainsi que la nature et l’architecture des unités constituant leur remplissage.

Mission REEFCORES 2

Thématique : Systèmes sédimentaires

Chef de mission : Stéphan Jorry (Ifremer/LES)

Collaborations : Brest (IUEM), CEREGE (Aix-en-Provence), TOTAL

Lieu : Banc du Geyser, Banc de la Zélée, Archipel des Glorieuses

Dates : du 13 au 27 avril 2013

Navire océanographique : Goélette Antsiva

Objectifs : Le projet REEFCORES (REEFs and CORals from the EparseS) propose de reconstituer les variations du niveau marin et les changements environnementaux et climatiques du Quaternaire terminal à nos jours à partir de l’étude de sédiments récifaux accumulés dans les lagons des îles Eparses. En complément d’une première mission REEFCORES 1 menée en 2011 durant laquelle des prélèvements de sédiments avaient été effectués, la mission REEFCORES 2 a consisté à acquérir des profils sismique par petits-fonds (0 à 200 mètres) dans le but de cartographier les morphologies d’anciennes couronnes récifales aujourd’hui ennoyées, et de quantifier les épaisseurs de sédiment accumulés dans les lagons.

Mission IGUANES

Thématique : Instabilités et fluides

Chef de mission : Lies Loncke (Centre de Formation et de Recherche sur les Environnements Méditerranéens)

Collaborations :  Ifremer Geosciences Marines, Universités d’Antilles‐Guyane, Brest, Grenoble et Toulouse

Lieu : large de la Guyane et du Surinam

Dates : du 27 avril au 22 mai 2013

Navire océanographique : L’Atalante

Objectifs : Cette campagne a été dédiée à l’exploration scientifique des marges Guyane et Surinam et à la compréhension des interactions entre glissements sous‐marins, circulation de fluides (eau, gaz) et structure de la marge. Elle fait suite à la valorisation scientifique de la campagne GUYAPLAC (programme d’extension raisonnée du plateau continental – piloté par Ifremer réalisée en 2003), qui a permis de découvrir au large de la Guyane des systèmes de glissements sous‐marins géants associés à des échappements de fluides en fond de mer.

Missions PRISME

Thématique : Les glissements sous-marins sur les marges

Chef de mission : Antonio Cattaneo (Ifremer - Géoscienes Marines)

Collaborations : Géoazur, UBO-IUEM, CNR-ISMAR (Bologna, Italie), MARUM (Bremen, Allemagne)

Lieu : Marge Ligure, Est Corse Ride de Pianosa, Golfe du Lion

Dates : PRISME 2 : du 14 juillet au 4 août 2013 ; PRISME 3 : du 7 au 25 octobre 2013

Navire Océanographique : L’Atalante (PRISME 2) ; Pourquoi pas ? (PRISME 3)

Objectifs : L’objectif des campagnes PRISME  est d’étudier en détail les traces de grands glissements sous-marins qui intéressent la pente continentale dans trois différents secteurs de la Méditerranée occidentale (Marge Ligure, Ride de Pianosa, Golfe du Lion), pour mieux comprendre la nature des dépôts glissés, leur géométrie, leur âge, les propriétés mécaniques des sédiments dans la zone d’origine des effondrements (loupes d’arrachement) et, finalement, les possibles facteurs de contrôle des glissements et leur temps de occurrence-répétition.

Outils : PRISME 2 : géophysique (SMF, CHIRP, sismique HR 72 traces, SYSIF)
PRISME 3 : carottage (Calypso, Interface), CHIRP, SMF, pénétromètre PENFELD

Mission BIOBAZ Centrale

Thématique : Biologie intégrée de Bathymodiolus azoricus, organisme modèle pour la symbiose chimiotrophe en environnement extrême

Chef de mission : François Lallier (UPMC)

Collaborations : UPMC, CNRS, Ifremer Brest, Isomer Université Nantes, IRSN-LERCM La Seyne, DOP UAC Horta (Portugal), MPI Bremen, Harvard University

Lieu : Ride Médio-Atlantique (36-37°N). Sites hydrothermaux Menez Gwen, Lucky Strike, Rainbow

Dates : 2 au 21 août 2013

Navire océanographique : L’Atalante

Objectifs : L’objectif principal était d’aboutir à une meilleure compréhension de la relation symbiotique entre moules et bactéries, relation qui affecte aussi bien la nutrition, l'immunité, ou l'écotoxicologie de Bathymodiolus azoricus. Il s’agissait d’effectuer la caractérisation physico-chimique du microenvironnement et l'analyse de paramètres biologiques des moules et de leurs bactéries symbiotiques par la mise en oeuvre conjointe d'outils d'expérimentation (enceintes hyperbares) et d'outils moléculaires (puces ADN, protéomique) permettant des approches expérimentales et des analyses globales.

Mission AM-MED

Thématique :
Leg 1 : thématique essentiellement Messinienne : recherche des prismes de dépôt
Leg 2 : Recherche des paléo-rivages Pliocène et des incisions messiniennes sur la plate-forme. Datations des évènements par les carottes

Chefs de projet : Marina Rabineau (IUEM/LDO)/Christian Gorini (UPMC)

Chefs de mission : Laurence Droz (1er leg) (IUEM/LDO), Daniel Aslanian (2nd Leg) (IFREMER-REM/GM/LGG)

Collaborations : CNRS, IFREMER, UPMC, BRGM, UBO, Univ. Nice/Sophia Antipolis

Collaborations internationales : Univ. D’Utrecht / Pays-Bas, UERJ / Brésil, CSIC-Barcelone / Espagne

Lieu : Golfe du Lion

Dates : du 28 août au 25 septembre 2013

Navire Océanographique : Le Suroît

Objectifs : Cette campagne visait à mettre en évidence l’impact des crises eustatiques se déroulant entre le Miocène Supérieur et le Pliocène-Pleistocène moyen (de 6 Ma jusqu’à 0,5 Ma) sur la marge continentale du Golfe du Lion (de la plate-forme au glacis). Ces « crises » concernent l’événement messinien (chute du niveau marin de plus de 1 500 m) d’une part et les « crises » du Pliocène-Pleistocène moyen d’autre part (installation et augmentation significative des calottes de l’hémisphère Nord  (3-2,5 Ma), passage des cycles de 40 à 100 ka avec changement d’amplitude (vers 650-900 ka) en particulier). Les données recueillies alimenteront également la demande de forage IODP « GOLD ».

Mission SOLVEIG IV

Thématique : Courant hyperpycnaux et de turbidité dans les canyons sous-marins

Chef de mission : Ricardo Silva Jacinto (Ifremer, Géosciences Marines)

Collaborations : Ifremer/EP et Ifremer/RDT

Lieu : Canyon du Var, Nice, Alpes Maritimes, France

Dates : du 11 au 16 septembre et du 4 au 9 décembre 2013

Navire océanographique : L’Europe

Objectifs : Observer, par le déploiement de  mouillages instrumentés, l'occurrence, la transformation et la propagation des évènements turbiditiques dans le canyon du Var. Solveig IV fait suite à des campagnes antérieures où l'on a mis en évidence la génération de courants de turbidité dans le canyon du Var et notre capacité à les quantifier et à les décrire. Solveig IV bénéficiait d'un déploiement important à 5 sections du canyon. La météo très clémente pendant la période (qui était statistiquement la plus propice) n'a pas permis d'observer des évènements turbiditiques. Une campagne Solveig 4.2 est à envisager.

Mission CALICO

Thématique: Systèmes sédimentaires

Chefs de mission : Pascal Le Roy (IUEM) & Stéphan Jorry (IFREMER/LES)

Collaborations : CEREGE (Aix-en-Provence), DIMENC (Noumea), IRD (Noumea)

Lieu : Lagon de Nouvelle Calédonie

Dates : du 14 au 27 octobre 2013

Navire océanographique : L’Alis

Objectifs : La mission CALICO s’inscrit dans le prolongement de la mission CALGON réalisée en 2004 qui a permis de proposer une stratigraphie des dépôts de remplissage du lagon de Nouvelle Calédonie, à partir de données de sismique réflexion haute résolution. Ces données géophysiques sont cependant très peu contraintes par des données de carottages à l’exception d’anciens prélèvements réalisés dans les zones les plus internes du lagon. Le projet CALICO a consisté principalement à réaliser une série de prélèvements par carottages pour contraindre les données existantes et à acquérir de nouvelles données bathymétriques et sismiques. Cette mission s’inscrit également dans le cadre d’un projet de recherche en cours coordonné par l’IFREMER sur les plates-formes carbonatées actuelles (Iles Eparses, programme REEFCORES).