Soutenance HDR de Maryline Moulin

Maryline Moulin, géologue au Laboratoire Géodynamique et enregistrement Sédimentaire, soutiendra son Habilitation à Diriger des Recherches le vendredi 26 novembre à 9h30 à l'IUEM (Amphi A). Son sujet :

Comment les études géodynamiques révolutionnent la compréhension des processus d’amincissement de la croûte continentale conduisant à la formation des marges continentales passives ? 

Un lien zoom est généré : https://cnrs.zoom.us/j/98218062638?pwd=SkVISTNqUzZPMHlEaytDN2g0RlpQQT09

Sujet : Soutenance_HDR_Maryline_Moulin ; Heure : 26 nov. 2021 09:00 AM Amsterdam

ID réunion : 982 1806 2638 ; Code secret : 8U2SgX

Composition du jury :

  • Dr. Marina Rabineau (examinateur), Université de Bretagne Occidentale - Brest
  • Professeur Pascal Tarits (examinateur), Université de Bretagne Occidentale - Brest
  • Professeur Luis Matias (examinateur), Universidade de Lisbao (Portugal)
  • Dr. Andrea Tommasi (rapportrice), Université de Montpellier
  • Professeur Romain Bousquet (rapporteur), Université de Kiel (Allemagne)
  • Professeur Cesar Ranero (rapporteur), Institut de Ciències del Mar - Barcelona (Espagne)

Découvrez ci-dessous le résumé de sa présentation :

Ce mémoire propose une synthèse sur la compréhension des processus qui régissent les phases d’amincissement de la croûte (et la lithosphère) lors d'une rupture continentale.

Nous verrons que ces études ne peuvent être effectuées sans une remise dans son contexte d'origine, c'est à dire sans l'étude de la cinématique des plaques et de l'héritage tectonique.

Après un premier chapitre qui illustre le choix méthodologique que nous avons appliqué lors de ces études, je développerai dans le détail l'apport de chaque marge continentale sur la remise en cause des modèles de formation des marges :

  1. la marge angolaise est l'impossibilité d'utiliser des modèles avec conservation du volume de croûte,
  2. le bassin Liguro-Provençal, avec la confirmation de la disparition de la croûte inférieure,
  3. les marges brésiliennes, avec la découverte de la proto-croûte océanique et la relation entre héritage tectonique et variations latérales sur les marges et enfin,
  4. la marge du Mozambique, où l'on s'intéresse à la phase pré-exhumation et au rôle du magmatisme.

Le dernier volet de ce mémoire présente des perspectives de recherche pour le futur en se focalisant sur des ouvertures thématiques :

  1. comme les interactions profond / surface qui pourront être abordées suivant différents axes
    • la contribution de la sismique passive et donc de l’étude de manteau profond sur les marges ;
    • l'étude d'un cas particulier au niveau du volcan de Mayotte
  2. et l’impact sur les paléo-courants et/ou la philogénétique.