Présentation du projet

FISH INTEL : Innovation dans le domaine halieutique pour des ressources transmanche durables et partagées

Le projet FISH INTEL, au travers d’un partenariat de 12 organisations de France, d’Angleterre et de Belgique, cherche à identifier et protéger les habitats utilisés par une sélection d’espèces halieutiques d’importance dans la région Manche. En déployant un réseau de télémétrie acoustique, le projet suivra les mouvements de poissons marqués dans leur écosystème et identifiera les habitats essentiels leur permettant d’accomplir leurs fonctions écologiques (croissance, reproduction, alimentation et migration).

Le projet contribuera ainsi à fournir des données individuelles de mouvement permettant d'évaluer l'impact de la pêche et d'autres activités humaines – telles que le développement des énergies marines renouvelables et l’aquaculture – en Manche. Ces nouvelles connaissances permettront aux autorités de la région de mettre en œuvre des programmes de gestion écosystémique des pêches pour améliorer l'état et la qualité de l'eau dans les sites pilotes de cette région, ainsi que pour assurer la durabilité des activités telles que la pêche, les projets de développement industriel visant la mise en place, par exemple, de parc éolien en mer et d’extraction de granulats marins.

Le projet, doté d’un budget de 4 millions d'euros dont 2,8 millions d'euros financés par le Fonds européen de développement régional via le Programme Interreg France (Manche) Angleterre, se concentrera sur une série de 7 sites répartis sur les côtes du sud de l'Angleterre, du nord de la France et de la Belgique. Sur ces sites, le projet surveillera les espèces marines suivantes, le bar, le lieu jaune, la langouste et le thon rouge, qui revêtent une importance commerciale pour la région. Les données obtenues sur leurs déplacements et sur les habitats fréquentés seront ensuite partagées avec les acteurs clés du projet et les gestionnaires afin d’initier la mise en œuvre de la gestion écosystémique des pêches dans les sites pilotes.

 

Le projet est organisé en 3 lots :

  • Lot 1 - Suivi des poissons et caractérisation de l'habitat: Ce lot de travail consiste à déployer un réseau de télémétrie acoustique, à marquer les différentes espèces cibles, et à caractériser les habitats des 7 sites pilotes.
  • Lot 2 – Analyse des données individuelles de mouvement pour déterminer les habitats essentiels des poissons. Ce lot de travail consiste à analyser avec des outils statistiques appropriées les données collectées et en extraire des connaissances nouvelles sur l’écologie de espèces suivies.
  • Lot 3 - Société, services écosystémiques et Gouvernance : Ce lot de travail consiste à collecter le savoir empirique des acteurs pour guider le déploiement du réseau acoustique, à collaborer sur les opérations de marquage des espèces cibles, et à travailler sur l’acceptation du réseau acoustique et de son utilisation pour aider à la mise en œuvre de la gestion écosystémique des pêches.