De la caractérisation des déterminants de l’accumulation des toxines paralysantes (PST) chez l’huître (Crassostrea gigas) au risque sanitaire pour l’homme dans son contexte sociétal (ACCUTOX)

Programme de financement : ANR programme  CESA Edition 2012

Partenaire du projet : Lemar, UBO, ANSES-Maisons Alfort, EPOC, Ifremer PHYC et LER-LR

Objectif du projet :

Mieux décrire et comprendre le déterminisme de l’accumulation des phycotoxines paralysantes chez l’huître Crassostrea gigas. Deux hypothèses non exclusives sont avancées et sont testées: l’accumulation de toxines chez l’huître dépend i) de la sensibilité des huîtres aux phycotoxines, liée à l’affinité des canaux sodium voltage-dépendant (site d’action des PSTs), ii) de l’état physiologique des huîtres au moment de l’exposition à Alexandrium et des capacités de réponses physiologiques suite à l’exposition

<plus d'info>

Implication du laboratoire PHYC :

Estimation de la quantité de toxines accumulées par des techniques quantitatives de LC-MS