Variabilité spatio-temporelle des flux sédimentaires dans le Golfe de Gascogne : contributions relatives des forçages climatiques et des activités de chalutage

Descriptif

  • L'étude de la variabilité spatio-temporelle des flux sédimentaires sous l'influence des forçages naturels et des activités de chalutage a été entreprise à l'échelle du plateau continental du Golfe de Gascogne.
  • Un modèle hydro-sédimentaire réaliste a été mis en place, calibré et validé par des mesures.
  • Le modèle permet de quantifier et comparer les contributions relatives des forçages naturels et anthropique sur les flux verticaux (érosion) et horizontaux (transport solide) de sédiments.
  • Les simulations montrent que, en automne/hiver, le chalutage contribue à environ 20-30% du flux total.
  • Durant la haute saison de pêche (printemps/été), il devient le moteur principal de la dynamique horizontale des sédiments au niveau de la Grande-Vasière et sur la majeure partie du plateau externe.

Publications