Réponse écophysiologique de l'huître creuse Crassostrea gigas à la variabilité spatio-temporelle des facteurs environnementaux. Etude par modélisation écologique

 

Thèse de doctorat de Karine Grangeré (Université de Caen) soutenue le 13/01/2009

Encadrants: Michel Mathieu, Cédric Bacher

 

La variabilité spatio-temporelle des facteurs environnementaux biotiques et abiotiques influence la réponse écophysiologique des bivalves (croissance, reproduction et survie). Dans cette étude, l'état physiologique des huîtres cultivées dans la Baie des Veys a été analysé par la mise en place d'un modèle d'écosystème intégrant les processus écophysiologiques de l'huître (croissance, maintenance et reproduction) et les processus environnementaux qui contrôlent les réponses de l'huître (apports terrigènes, météorologie, hydrodynamisme). Afin d'appréhender les différentes échelles de variabilité au sein de l'écosystème deux approches de modélisation ont été développées. La variabilité temporelle de l'échelle saisonnière à inter-annuelle a été analysée à l'aide d'un modèle sans dimension.Cette approche a montré que la variabilité des apports terrigènes (nutriments, matière en suspension) influence la dynamique du phytoplancton et par conséquent les schémas de croissance des huîtres. La variabilité spatiale a été étudiée à l'aide d'un modèle hydrodynamique. Cette approche a montré que la densité des huîtres en élevage, le temps d'immersion et les courants sont les principaux facteurs contrôlant la disponibilité en nourriture et par conséquent l'hétérogénéité spatiale de la croissance des huîtres à l'échelle de la zone ostréicole. La réponse écophysiologique des huîtres à la variabilité spatio-temporelle des facteurs environnementaux à été appréhendée par la définition d'un indicateur de l'état physiologique basé sur une estimation des besoins énergétiques. Les résultats obtenus sont discutés en relation avec les phénomènes de mortalités estivales observés dans cet écosystème.

Financement: Région Basse-Normandie

À la une

Bastien Taormina récompensé par la FRB

Publié le 18 décembre 2020

Le prix Jeune Chercheur lui a été remis pour son travail sur les câbles électriques sous-marins