ZOstera Biologie Evolutive & Ecologie (projet ZOBEE)

 
Post-doctorat de Ronan Becheler (2019-2020)

 

Quels sont les déterminants de la structuration génétique et génotypique à l'échelle d'un herbier?

 

Le projet Zobee fait partie intégrante du projet Indigène, soutenu par l'OFB. Zobee s'attache à la section relative aux questions de génétique des populations des Zostères marine et naine, afin de compléter les connaissances sur la dynamique des herbiers.

La clonalité partielle des phanérogames marines influence nombre de processus populationnels, de la dynamique démographique à l’évolution des lignées clonales et des populations. La croissance végétative, phénomène éminemment local, participe à la génèse d’îlots génétiques au sein des herbiers (genetic patchiness pour les anglo-saxons). La clonalité entre ainsi en compétition avec l’immigration de graines lors des successions extinction locale/recolonisation. La balance entre (re)colonisation par croissance végétative et immigration de propagules sexuées est déterminée par différents facteurs, dont le taux de clonalité.

Or, cet équilibre est extrêmement variable, aux différentes échelles spatiales et temporelles. Comprendre sa variabilité au sein d’un herbier permettrait ainsi de mieux appréhender son fonctionnement démographique. In fine, l’objectif est de pointer du doigt l’importance de considérer l’herbier autrement que sous l’angle d’une entité homogène, nuance d’importance si l’on souhaite mettre en place des plans de conservation efficace, intégrant notamment la dimension évolutive du vivant.  

 
Encadrants: Flavia Nunes

 

Collaborations:

L'image montre les 3 lettres OFB en bleu à droite et le logo de l'OFB à gauche en vert et bleu

 

Financement:

L'image montre les 3 lettres OFB en bleu à droite et le logo de l'OFB à gauche en vert et bleu

À la une

Bastien Taormina récompensé par la FRB

Publié le 18 décembre 2020

Le prix Jeune Chercheur lui a été remis pour son travail sur les câbles électriques sous-marins