RUNTIME

Le projet EC2CO RUNTIME (2020-2022) ambitionne d’évaluer et de comparer la réponse inter-compartiments de l’écosystème à l’échelle des processus et des bilans de matière le long du continuum terre-mer de la Seine et de la Gironde face à la pression des forçages naturels et leur variabilité : saisonnière, interannuelle, impact des événements intenses ou extrêmes (crues, étiages, tempêtes). Le projet s’organise autour de trois échelles d’études complémentaires :

(i) à l’échelle moléculaire pour déterminer et comparer la variabilité spatio-temporelle des sources, transformations et devenir de la MO le long du continuum terre-mer de la Seine et de la Gironde ;

(ii) à l’échelle des processus de façon à identifier et caractériser les interactions entre processus sédimentaires et biogéochimiques (e.g. lien floculation/MO, forçages physiques et distribution phytoplanctonique / intensité des blooms et interface estuaire/baie de Seine) ;

(iii) à l’échelle globale afin de décrire les transferts sédimentaires et la production primaire à travers des indicateurs d’état du système (position et masse du bouchon vaseux, flux sédimentaires, biomasse/diversité́ microbienne, phytoplanctonique et activité́ photosynthétique), et de caractériser la réponse intégrée (conjointe hydrosédimentaire et biogéochimique) des systèmes Gironde et Seine à la variabilité́ des forçages naturels, saisonniers, interannuels et l’impact des évènements intenses ou extrêmes.

DHYSED est impliqué dans les axes 2 et 3 du projet :

  • Axe 2 : exploration des données acquises lors des campagnes in situ depuis 2011 et analyse fine des matières en suspension, la variabilité de leur composition et leur dynamique ;
  • Axe 3 : réponse multi-échelle du continuum Seine : variabilité saisonnière, interannuelle, et rôle des événements intenses ou extrêmes, en valorisant le méta-réseau PHRESQUES (MeSeine, SYNAPSES, COAST-HF), les données satellite couleur de l’eau et les rejeux de modélisation hydrosédimentaire en estuaire et baie de Seine.