Unité Contamination Chimique des Ecosystèmes Marins

Anciennement "unité de recherche Biogéochimie et Ecotoxicologie", l'unité de recherche Contamination Chimique des Ecosystèmes Marins (CCEM) est localisée sur le Centre Nantes Atlantique de l'Ifremer et est rattachée au Département Ressources Biologiques et Environnement (RBE).

Biogéochimie et Écotoxicologie

 

Site web de l'unité

 

L'Unité développe des connaissances scientifiques sur le transfert et les effets biologiques des contaminants chimiques dans les écosystèmes marins. Nos travaux de recherche enrichissent l'expertise en Appui aux Politiques Publiques et permettent d'évaluer la pression chimique sur les écosystèmes marins.

L'activité et la production de connaissances scientifiques de l'Unité sont orientées par :

  • l'étude de la dynamique spatio-temporelle des contaminants métalliques et organiques historiques et émergents dans les sédiments, l'eau de mer et les organismes marins dans un contexte de continuum Terre-Mer,
  • l'étude du transfert des contaminants chimiques et de leurs effets biologiques au niveau de l'individu, des populations et à travers les réseaux trophiques marins.

Ces travaux de recherche en Biogéochimie et Ecotoxicologie marine contribuent ainsi à la caractérisation de l'exposome chimique marin et de ses effets biologiques. Ils soutiennent les développements de dispositifs d'observation et de la méthodologie d'évaluation du risque chimique également réalisés au sein de l'Unité. Les données issues de ces travaux permettent ainsi à la France de répondre aux exigences des directives européennes DCE et DCSMM (Descripteur 8). L'Unité contribue par ailleurs via ses experts nationaux aux groupes de travail des deux Conventions Régionales de la Mer, OSPAR (Atlantique) et Barcelone (Méditerranée), du CIEM et est membre du laboratoire national de référence pour la surveillance des milieux aquatiques Aquaref.

Le projet de recherche de l’unité Contamination Chimique des Écosystèmes Marins  se décline suivant trois axes :

Les travaux de CCEM sont soutenus principalement par la Région Pays de la Loire, la Direction de l'Eau et de la Biodiversité (DEB), l'Office Français de la Biodiversité (OFB), la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL), les Agences de l'Eau, l'ANR et l'Europe.