Liste des Intervenants

Jour 1: Besoins et questions scientifiques (sessions plénières)

Océanographie physique

G. Reverdin

Directeur de recherche CNRS au Laboratoire d'Océanographie et du Climat (LOCEAN - Paris)

Géosciences sismologie & géodésie

S. Bazin

Physicienne Adjointe

Institut Universitaire Européen de la Mer

UMR 6538, Lab. Géosciences Océan

Mes travaux se concentrent sur le développement et l’application de méthodes géophysiques aux risques naturels. En poste dans les Observatoires Volcanologiques et Sismologies des Antilles, j’ai travaillé sur l’aléa sismique et j’ai déployé des OBS lors de crises sismiques. Cela m’a conduit à faire un séjour sabbatique à Oslo où je me suis formée à l’étude des tsunamis. Mes travaux les plus récents consistent à utiliser les réseaux d'hydrophones mouillés dans le canal SOFAR pour mieux comprendre les cycles magmato-tectoniques témoins de l’accrétion au niveau des dorsales ou de l’activité des volcans sous-marins.

W. Crawford

Chercheur CNRS, Institut de Physique du Globe de Paris

Spécialiste en sismologie marine, particulièrement dans l'étude des systèmes volcaniques par leur sismicité et structure, utilisant les méthodes de sismologie classique et la "compliance" du fond de mer (sismologie basse fréquences).

 J.-M. Nocquet

Directeur de Recherche IRD, Geoazur & Institut de Physique du Globe de Paris

Géodésien de formation, je m'intéresse aux mouvements des plaques tectoniques et à la déformation des continents. Depuis une dizaine d'années, je développe des projets visant à caractériser le cycle des grands séismes en Amérique du Sud par des approches combinant mesure de la déformation de surface et sismologie.

J.-Y. Royer

Géophysicien, je m'implique depuis 10 ans à l’observation des océans à l’aide de l’acoustique (sismicité,  mouvements des plaques) :- surveillance acoustique continue à l’aide de réseaux d’hydrophones autonomes à grande échelle  (bruits naturels - séismes, icebergs; bruits biologiques - grandes baleines; bruit océanique en général);- mesure des déplacements en domaine sous-marin à l’aide de réseaux de balises acoustiques à petite échelle (failles sous-marines).

V. Ballu

Chargée de Recherche au laboratoire LIENSs, Littoral Environnement et Sociétés, UMR7266 CNRS/La Rochelle Université.

Spécialisée en géophysique marine, je m’intéresse en particulier à la mesure des déformations en fond de mer comme indicateurs de processus qui ont lieu en profondeur, en lien par exemple avec les séismes ou les volcans.

Géosciences méthane

L. Ruffine

Responsable du Laboratoire des Cycle Géochimique et ressources de l'Ifremer (REM-GM-LCG) et co-directeur du GdR2026- Hydrates de gaz.

Mes travaux de recherche portent sur l'étude du cycle du méthane océanique au niveau des marges continentales, avec un intérêt particulier pour son stockage sous forme d'hydrates dans les sédiments, son transfert et son devenir dans la colonne d'eau.

J.-D. Paris

CEA - LSCE. Au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement je dirige l’équipe ICOS-RAMCES en charge du service d’observation français des gaz à effet de serre atmosphériques. Mes recherches concernent le cycle du carbone contemporain et notamment les approches atmosphériques des processus-source de méthane.

R. Grilli

CNRS / IGE (UMR5001 / UR 252) Grenoble

At the interface between physics and environmental sciences, I am promoting innovative experiments, employing optical techniques, for investigating climate-geochemistry coupling at different time scales and in different media: atmosphere, ice and water.

Ecosystèmes benthiques côtier et profond

P.M. Sarradin

Responsable de l'unité de recherche Etude des écosystèmes profonds - Ifremer. Je suis chimiste de formation et je travaille en collaboration avec des écologues sur l'étude du fonctionnement des écosystèmes hydrothermaux. Je m'intéresse en particulier à la dynamique temporelle de ces écosystèmes  en utilisant des observatoires fond de mer pluridisciplinaires.

M. Sourisseau

Laboratoire d'Ecologie Pélagique - Ifremer

A. Carlier

Laboratoire d'Ecologie Benthique Côtière - Ifremer. Je suis écologue, spécialiste des écosystèmes benthiques côtiers, travaillant plutôt dans le domaine de l'observation. Je m'intéresse plus particulièrement à la structure des réseaux trophiques benthiques, à l'observation des espèces et habitats par imagerie sous-marine, et aux impacts écologiques des projets d'exploitation des énergies marines renouvelables.

P. Laffargue

Unité Ecologie et Modèles pour l'Halieutique - Ifremer

Ecosystèmes pélagiques (biologie et halieutique dans la colonne d'eau)

P. Petitgas

Ifremer, Directeur adjoint Département Ressources Biologiques et Environnement. Ma spécialité est l’écologie des distributions spatiales de poissons pélagiques et ses liens avec la dynamique des populations et la pêche. J’ai travaillé à transformer les campagnes halieutiques en plateformes de surveillance des écosystèmes pour leur évaluation intégrée.

A. Lefebvre

Ifremer, Département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes - Chercheur/Expert - spécialités : Eutrophisation, Observation à Haute Résolution, Écologie Numérique, Évaluation de l'état écologique (DCSMM, OSPAR)

C. Tamburini

directeur de recherche CNRS / MIO / chargé de mission institut - CNRS/INSU Direction Adjointe Scientifique de l’INSU en charge des développements instrumentaux innovants pour la recherche et l’observation – DIIRO) “instrumentation” INSU / système de prélèvement hyperbare, technologie hyperbare - BathyBot (robot benthique type Crawler) - réflexion sur un système de prélèvement en milieu profond pour la génomique.

Jour 2: Opportunités technologiques

Etat de l’art des plates-formes et systèmes de mesure autonomes existants

Jan Opterbecke

Directeur de l’unité des systèmes sous-marins Ifremer

Jérôme Blandin

Ingénieur projets / Service Ingénierie et Instrumentation Marines - IFREMER / Technologies d’observation marine dans la durée

Xavier André

Responsable du développement technologique des profileurs / Service Ingénierie et Instrumentation Marine - Ifremer / Instrumentation
Xavier André participe depuis 15 ans aux développements technologiques des profileurs à l'Ifremer, que ce soit dans le cadre du programme international Argo ou pour d'autres applications. Depuis 2 ans, il encadre l'équipe de développement des profileurs.

Marc Nokin

Marc Nokin est responsable de l'Unité Navires et Systèmes Embarqués (NSE) au sein de la direction de la Flotte Océanographique Française. L'unité Navires et Systèmes Embarqués (NSE) est une unité d’ingénierie destinée à porter les projets de construction, de modernisation et d’évolution des navires de l’Ifremer et de leurs équipements scientifiques. Son objectif est de maintenir l’infrastructure à un haut niveau de performance et de services, et de s’adapter à l’évolution du besoin de la communauté scientifique utilisatrice.

Adrien Chauvet

Ingénieur informatique embarquée au sein du laboratoire électronique de REM/RDT/SIIM de l'IFREMER. J'ai travaillé à la conception de mini-ROVs et d'USVs dans le privé avant d'intégrer l'IFREMER. Depuis je participe aux développements d'observatoires sous-marins et en particulier du système d'acquisition COSTOF2. Je fais partie de l'équipe en charge des USVs au sein de SIIM notamment pour les observatoires à Mayotte et Nouvelle-Calédonie.

Tables rondes:

Empreinte environnementale, vers des pratiques plus durables ?

J.-R. Lagadec

Jean-Romain LAGADEC est ingénieur en mécanique au sein du service IIM (Ingénierie et Instrumentation Marine) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques) de l’IFREMER.

Ses activités concernent le développement d’équipements de prélèvements en grandes profondeur ou côtiers, la conception d’observatoires fond de mer autonomes et à faible impact environnemental et le suivi de conception de bouées océanographiques.

A. Pibot

Alain Pibot est ingénieur en environnement marin au sein de l’Office Français de la Biodiversité Il coordonne le Life intégré Marha qui vise à restaurer un état de conservation favorable des habitats d’intérêt communautaire au travers de nombreuses actions et nécessite la mise en œuvre d’un programme de surveillance des habitats, programme se voulant le moins impactant possible pour les écosystèmes marins.

R. Vuillemin

Renaud Vuilllemin est ingénieur de recherche Sorbonne Université en développement instrumental. Il est responsable du Service d'Observation (BOSS FR3724) et du Service des Moyens à la Mer (SMM FR3724) au sein de l’Observatoire Océanologique de Banyuls. Après avoir travaillé de nombreuses années sur le développement de différents analyseurs chimiques in situ, ses activités actuelles concernent entre autres le développement d’un biocapteur pour la détection de bactéries pathogènes et d’une station sous-marine câblée en baie de Banyuls.

M. Amice

Martin AMICE est ingénieur en électronique au sein du service IIM (Ingénierie et Instrumentation Marine) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques) de l’IFREMER.

Ses activités concernent le développement des profileurs océanographiques. Notamment sur les aspects électroniques embarquées et logiciels.

P. Bretel

Patrice BRETEL est ingénieur de recherche nouvellement affecté au LOCEAN - Université Paris Sorbonne. A l’issue de 6 ans d’activité directe en milieu polaire (Université de Bergen, IPEV), il a en 2020 supervisé la réalisation du Bilan Carbone de l’IPEV en tant que Directeur à la Stratégie et l’Innovation. Les retours d’expérience sur cette étude ont montré l’aspect potentiellement très structurant de meilleures pratiques environnementales. La quantification des impacts est au centre des problématiques environnementales.

B. Moreau

Bertrand MOREAU est ingénieur en logiciel embarqué et électronique au sein du service IIM (Ingénierie et Instrumentation Marine) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques) de l’IFREMER.

Ses activités principales sont le développement d’observatoires fond de mer et en particulier l’ingénierie logicielle appliquée  aux  systèmes

Energie et robustesse

D. Crestani

LIIRM Montpellier.

Professeur chercheur au Laboratoire d’Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier au sein du département Robotique. Responsable de l’équipe EXPLORE qui conçoit et élabore des outils théoriques et expérimentaux pour l’exploration robotisée de l’environnement.

E. Raugel

Ifremer, Département Flotte Océanographique, unité sous-marins (SM). Ingénieur systèmes.

Responsable du service Ingénierie d'Intervention et Développement Mécaniques (IIDM). En charge du développement de systèmes sous-marins opérationnels et gère des activités de R&D sur l’énergie embarquée.

S. Boisseau

CEA Grenoble.

Responsable d’un laboratoire au CEA Grenoble travaillant sur les thématiques d’autonomie et d’intégration de systèmes de capteurs. Développe des dispositifs de récupération d’énergie (mécanique, thermique,...) et de transmission de puissance sans fil (acoustique, inductif, électromagnétique), optimisation de la consommation énergétique des fonctions électroniques.

C. Flamant

Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS)

Cyrille Flamant est directeur de recherche au CNRS et DAS INSU en charge des développements Instrumentaux Innovants pour la Recherche et l’Observation depuis le 01/01/2021. Il coordonne les réflexions prospectives destinées à accompagner le développement instrumental innovant à l’INSU et met en œuvre la réflexion sur la R&D à la Division Technique de l’INSU et de son suivi. Cette réflexion vise à renforcer l’expertise DT-INSU pour les technologies génériques pour plateformes instrumentales déployables (électronique basse consommation, technologies communications, internet des objets, transfert données, miniaturisation) et à développer une expertise pour accompagner les laboratoires vers la sobriété énergétique.

M. Répécaud

Ifremer, Brest. Michel REPECAUD est ingénieur en hydrodynamique au sein du laboratoire LDCM (Laboratoire Détection Capteurs et Mesures) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques) de l’IFREMER. 

Ses activités s’articulent autours des systèmes de mesures automatisés haute fréquence et en continu pour le monitoring de l'environnement côtier. Il est en particulier coordinateur national du Système National d’Observation COAST HF.

M. Le Gall

Ifremer, Brest. Maelenn Le Gall est ingénieur matériaux au sein du laboratoire CSM (Comportement des Structures en Mer ) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques de l’IFREMER. Sa thématique de travail est la durabilité des polymères et composites en milieu marin. Ces activités regroupent les essais de vieillissements accélérés avec prise en compte des contraintes (pression, couplage vieillissement/contrainte, etc) ainsi que les caractérisations physico-chimiques et mécaniques avec pour but la compréhension des mécanismes de dégradation induits.

Communications et Positionnements

A. Gaugue

Professeur à l’Université de La Rochelle au Laboratoire L3i (Informatique Image Interaction), possède une expertise sur les télécommunications / Réseaux / Capteurs. L'objectif général de mes recherches est de définir et d’étudier un système dual de surveillance en milieu maritime pour des applications de suivi environnementale du littoral (drones aquatiques, drones aérien) et le monitoring portuaire.

C. Laot

IMT Atlantique. Mes activités de recherche concernent les communications numériques et le traitement de signal. Je suis animateur d’une équipe de recherche en communications acoustiques sous-marines : développement de modems logiciels pour communications numériques, bas, moyen et haut débit en petits fonds ou eau profonde pour des distances de quelques mètres à plusieurs kilomètres ; protocole de communications en réseaux pour drones sous-marins ; conception de système relai air-mer ; preuve de concept et expérimentations à la mer. Dans ce cadre, j’ai supervisé et réalisé plusieurs contrats d’études avec DGA-TN, Sercel, IxBlue, Ifremer, RTsys, Thales, …

A. Khalighi

École Centrale Marseille / Institut Fresnel. Transmissions optiques sans-fil : caractérisation et modélisation du « canal » aquatique, transmission de données (codage, modulation, etc.), solutions permettant d’augmenter la portée et le débit de ces liaisons, techniques pour améliorer la robustesse des liaisons contre les erreurs de pointage.

J.-L. Issler

chargé de mission à la sous-direction Radio Fréquence du CNES, en charge de la normalisation des transmissions spatiales, de supports techniques en transmissions RF & optiques et en radionavigation (GNSS), des thèses et post-doc, de la responsabilité technique de la Politique Achat électronique, du support aux collaborations internationales en radiofréquences, …  Prix EADS Science et Ingénierie aéronautique et spatiale de l’Académie des Sciences, Prix de l’Astronautique de l’AAAF, membre du jury de l’European Inventor Award de l’OEB (EPO).

Expertise en transmissions spatiales radiofréquence, notamment :

-Navigation par satellite: co-inventeur des signaux Galileo 

-TéléMesure et Télécommande ; TéléMesure Images spatiales 

-Localisation spatiale avec ARGOS, AIS, GNSS, Recherche et Sauvetage (SAR), DORIS, …

-Transmissions spatiales optiques

-Surveillance du Spectre

T. Le Mézo

Post-doctorant, ENSTA Bretagne - LabSTICC/Robex.

Thomas s’intéresse au développement de nouveaux types de robots autonomes sous-marins qui utilisent les courants marins de manière opportuniste pour parcourir de grande en consommant un minimum d’énergie. Ces robots ont vocation à être utilisé en meute et nécessite de nouveau algorithmes innovants de régulation.

C. Guinet

Directeur de Recherche CNRS en écologie au Centre d’Etudes Biologiques de Chizé.  Expertise en transmissions spatiales radiofréquence. J’étudie l’écologie en mer des mammifères marins  en fonction du contexte océanographique en mettant en œuvre des approches biolloging (i.e. déploiement d’enregistreurs comportementaux et environnementaux sur des animaux pour étudier leur écologie, physiologie et/ou environnement) et biotélémétriques (retransmission par onde radio des données enregistrées et préalablement réduite). Pour cela je contribue au développement et à la mise en œuvre de nombreux capteurs qui sont intégrés dans des enregistreurs et/ou des balises Argos.

V. Ballu 

Chargée de Recherche au laboratoire LIENSs, Littoral Environnement et Sociétés, UMR7266 CNRS/La Rochelle Université.

Spécialisée en géophysique marine, je m’intéresse en particulier à la mesure des déformations en fond de mer comme indicateurs de processus qui ont lieu en profondeur, en lien par exemple avec les séismes ou les volcans.

C. Gojak

Carl Gojak Ingénieur de recherche CNRS à la Division technique de l'INSU. Chef de projet pour le développement d'observatoire fond mer (EMSO Ligure Ouest) / Responsable du service Instrumentation sur le site de la Seyne sur mer.

M. Calzas

Ingénieur en Instrumentation à la DT INSU. Responsable technique de marégraphes dans les Terres Australes.

Utilisateur de communication par Argos, Iridium, LoRa, acoustique sous marine

Stratégie décisionnelle et fiabilité mono et multi-engins, Intelligence artificielle

L. Brignogne

Lorenzo Brignone, ingénieur roboticien , je coordonne et je contribue aux développements des fonctions robotiques appliquées aux engins sous marins de l'Institut dans le domaine de l'asservissement dynamique de plateforme, le traitement de données, l'interaction homme-machine. Dans le contexte du développement du HROV Ariane (2015) et plus récemment de l'AUV 6000 Ulyx (2020) j'ai contribué à la conception et au développement d'un framework de contrôle de mission adaptatif/réactif qui est déployé sur nos engins sous marins autonomes.

S. Lacroix

Simon Lacroix est directeur de recherche au LAAS/CNRS, où il anime les activités en "field robotics". Principalement impliqué dans des recherches liées à l'autonomie des robots d'exploration planétaire dans les années 90, il a initié les activités en robotique aérienne au laboratoire au début des années 2000. Depuis, ses recherches se sont concentrées sur le déploiement d'équipes de robots autonomes hétérogènes. Ses intérêts principaux concernent la perception et la navigation pour des robots autonomes terrestres et aériens, et ont évolué vers les processus décisionnels nécessaires à la coopération entre robots autonomes. 

K. Godary-Dejean

Maître de conférences, LIRMM stratégie décisionnelle et fiabilité

S. Rohou

Enseignant-chercheur à l'ENSTA Bretagne (laboratoire Lab-STICC), je travaille sur de nouvelles méthodes de résolutions de systèmes dynamiques par propagation de contraintes. Ces méthodes trouvent leurs applications dans la robotique sous-marine autonome, notamment pour de la localisation d'AUVs. Depuis septembre 2020, je suis également l'animateur du GT2 (robotique autonome, axe robotique marine) du GdR Robotique. 

G. Le Chenadec

Gilles LE CHENADEC enseignant-chercheur à l'ENSTA Bretagne (Lab-STICC) dans les domaines du machine learning et de l'exploitation des informations enregistrées par les systèmes sonar. Il mène en particulier des travaux de recherche sur l'apport du machine learning à l'environnement sous marin. Ces travaux concernent la détection et la caractérisation automatique d'évènements sous marins (fonds marins, objets, etc.). Un autre axe de recherche vise la commande robuste d'AUVs par combinaison de méthodes d'apprentissage par renforcement à des méthodes d'Automatique. Enfin un dernier axe s'intéresse à l'apprentissage continu (incremental) de modèles de prédiction par des systèmes autonomes.

Des questions scientifiques, aux développements et à l’industrialisation

A. Barbero

chargée de mission Innovation / direction de l’Innovation de l’Ifremer

Y. Hello

ingénieur de Recherche IRD / responsable du Pôle R&D du laboratoire GeoAzur / spécialiste du développement d’instrumentation sous-marine pour les applications sismiques

E. Leymarie

Ingénieur de recherche CNRS au Laboratoire d’Océanographie de Villefranche. Responsable du développements de nouvelles applications sur profileur BGC-Argo

C. Tamburini

directeur de recherche CNRS / MIO / chargé de mission institut - CNRS/INSU Direction Adjointe Scientifique de l’INSU en charge des développements instrumentaux innovants pour la recherche et l’observation – DIIRO) “instrumentation” INSU / système de prélèvement

O. Fauvarque

chercheur en instrumentation optique Ifremer / Unité Recherches et Développements Technologiques. Anciennement au Groupe R&D du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (développements optiques pour les futurs Extremely Large Telescopes)

M. Répécaud

Ifremer, Brest. Michel REPECAUD est ingénieur en hydrodynamique au sein du laboratoire LDCM (Laboratoire Détection Capteurs et Mesures) de l’unité RDT (Recherche et Développements Technologiques) de l’IFREMER. 

Ses activités s’articulent autours des systèmes de mesures automatisés haute fréquence et en continu pour le monitoring de l'environnement côtier. Il est en particulier coordinateur national du Système National d’Observation COAST HF.

Conformément aux dispositions de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement des données personnelles vous concernant, ainsi que d’un droit à la limitation du traitement.
Vous pouvez exercer vos droits auprès du délégué à la protection des données de l'Ifremer :

  • Soit par courrier postal : IFREMER - Délégué à la protection des données- Centre Bretagne - ZI de la Pointe du Diable - CS 10070 - 29280 Plouzané

Important : toute demande par courrier postal ou courriel devra préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse. Une réponse vous sera alors adressée dans un délai d’un à trois mois suivant la réception de la demande