Atelier SMA2M (Systèmes de Mesures Autonomes pour l’observation du Milieu Marin)

En rassemblant chercheurs et ingénieurs à l’échelle nationale, l’atelier a pour objectif de synthétiser motivations et besoins scientifiques en Océanographie pour la décennie à venir, et d’identifier les verrous instrumentaux qui pourraient être levés grâce à des développements technologiques récents ou en cours.

L’observation en milieu marin se heurte à des problématiques bien connues de la communauté océanographique:

  • la densité des observations collectées est naturellement restreinte en raison de l’immensité des océans ;
  • l’hostilité du milieu (accessibilité aux grandes profondeurs, états de mer, courants marins, grands froids, quasi-imperméabilité aux ondes électromagnétiques) complique les déploiements des instruments voire mettent en danger matériel et hommes ;
  • l’emploi de navires de recherche est onéreux et contraire aux idéaux de durabilité environnementale. L'utilisation de ces navires s'est montrée par ailleurs impossible lors des périodes récentes de confinement.

Dans ce contexte, les systèmes de mesures autonomes offrent des perspectives intéressantes pour l’observation et la prédiction de l’état des océans : ces systèmes nous permettent et permettront d’aller là où l’homme ne peut aller, et grâce à leur coût potentiellement modéré, de démultiplier les mesures.

L’atelier SMA2M propose de rassembler chercheurs et ingénieurs afin de déterminer les formes des plates-formes autonomes dont la communauté océanographique va avoir besoin pour la décennie à venir. Une ambition de l'atelier est notamment d'aboutir à la rédaction d'un livre blanc de synthèse utile à l'ensemble de la communauté. 

Entités participantes: Ifremer, INSU, OFB, UBO, CEA, Ensta-Bretagne, IMT-Atlantique, LabSTIC, ENIB, LIRMM, ISIR, LS2N.