Département Océanographie et Dynamique des Écosystèmes

Le département Océanographie et dynamique des Écosystèmes (ODE) concentre ses activités sur l’observation, la modélisation et la compréhension de l’océan physique à différentes échelles, ainsi que des écosystèmes côtiers pélagiques et benthiques.

Contexte et enjeux

L’observation et la compréhension de la dynamique du milieu marin est un axe d’effort majeur pour l’Ifremer. Cela répond à différents enjeux sociétaux :

  • évaluer l’influence du changement climatique sur l’océan et le rôle que celui-ci joue sur le climat;
  • comprendre les interactions océan-atmosphère dans une perspective d’amélioration des prévisions océanographiques, météorologiques et climatiques;
  • savoir évaluer l’état écologique des écosystèmes côtiers en sachant distinguer leur variabilité naturelle des impacts des activités humaines.

Les axes de recherche du département ODE

Les recherches menées par l’institut portent notamment sur la compréhension des processus physiques, biogéochimiques ou biologiques que l’on peut appréhender par de nouvelles techniques d’observation et de modélisation de l’océan.

En océanographie physique, elles portent sur la dynamique de l’océan global, de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée en particulier, de la couche de mélange océanique et de ses interactions avec l’atmosphère et la glace.

Dans le domaine côtier, elles portent également sur la caractérisation des incidences des activités anthropiques sur le milieu marin : contamination chimique, eutrophisation, dégradation ou restauration des habitats benthiques, influence des intrants sur la composition planctonique et notamment sur le phytoplancton toxique, modifications de la dynamique sédimentaire, etc.

Elles contribuent à la caractérisation et à l’étude de la biodiversité pélagique, notamment du phytoplancton avec un réseau d’observation dédié (REPHY observation), et de la biodiversité benthique.

Elles contribuent également à une aquaculture durable par l'approche écosystémique, qui repose sur l’étude des équilibres de la chaîne trophique, mais aussi des conflits d’usages potentiels entre les différentes activités humaines sur le littoral.

Méthodes

Le département ODE assure la collecte de données issues d’instruments in situ, de prélèvements littoraux et de satellites. Il conçoit et met en œuvre des systèmes de traitement, d'interprétation et de diffusion de ces données. Il développe des outils de modélisation numérique visant à simuler le fonctionnement de l’océan physique, des écosystèmes marins et des échanges aux interfaces (terre-mer, océan-atmosphère).

Le département contribue à la surveillance environnementale et sanitaire réglementaire des eaux littorales au travers des réseaux d’observation et de surveillance qu’il conçoit, opère ou coordonne sur commande des autorités publiques. L’amélioration continue des réseaux de surveillance, et la valorisation des données obtenues pour l’amélioration des connaissances, sont également des préoccupations majeures.

Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale

Le Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) a pour objectif de documenter l’état de l’océan et sa variabilité, pour une meilleure compréhension des processus physiques et biogéochimiques expliquant la circulation océanique, la structuration des écosystèmes pélagiques et les états de surface observés.

Unité LITTORAL

L'unité LITTORAL est dédiée à l’observation, à l’étude et à l’expertise sur les écosystèmes littoraux grâce à des réseaux de surveillance déployés sur l’ensemble du territoire, qu’elle opère ou supervise.

Unité Dynamiques de l'environnement côtier

L'unité Dynamiques de l'environnement côtier (DYNECO) contribue à la compréhension des processus naturels et des dérèglements d'origine anthropique directe ou indirecte (climatique) concernant la physique et les écosystèmes côtiers, en recherchant le déterminisme des situations rencontrées, et développe des outils et méthodologies pour l'évaluation et la prévision de l'état environnemental du milieu côtier.

VIGIES

Le service Valorisation de l’Information pour la Gestion Intégrée Et la Surveillance (VIGIES) assure un soutien opérationnel et méthodologique aux unités en charge de l'observation et de la surveillance du littoral.