Les observateurs embarqués

Au cours de la campagne EVHOE, nous accueillons à bord des "extérieurs" en plus de nos collègues néerlandais, nous avons la chance d'avoir avec nous Sarah, bénévole pour l'association APECS, Jean-Marie, d'Océanopolis et Eléonore & Vincent qui travaillent pour l'observatoire PELAGIS, unité mixte de service CNRS/Université de la Rochelle.

Sarah

Sarah est bénévole pour l'association APECS, qui a pour but la protection et la conservation des élasmobranches (raies et requins). Le premier embarquement d'APECS sur une campagne Ifremer date de 2007.

Après une formation et délivrance d'un protocole, Sarah est prête à embarquer. Ses tâches à bord sont variées, mais elle s'occupe essentiellement des raies et requins. Une fois à bord, ils sont tous pesés, mesurés et sexés. Pour les males, la maturité sexuelle est évaluée (examen externe). On ne peut le faire pour les femelles, car celà nécessite un exament interne. Sarah mesure en plus chez les requins la longueur interdorsale (entre les 2 ailerons sur le dos) et chez les raies l'envergure.

Ces données servent à l'amélioration des connaissances sur ces espèces, notamment la taille à maturité sexuelle et les relations taille/poids ou longueur/envergure.

Sarah effectue également, selon les espèces, des prélèvements biologiques ainsi que des marquages pour améliorer nos connaissances de leurs déplacements.

Enfin, elle fait de la conservation d'espèces pour l'Ifremer (raies), pour Des requins et des hommes (sagres) et du marquage pour le Museum (raie pocheteaux).

Jean-Marie

Jean-Marie travaille à Océanopolis, au service aquariologie. Dans le cadre d'une convention partenariale entre Océanopolis et l'Ifemer, il embarque pour récupérer quelques spécimens vivant pour les collections de l'aquarium, en particulier le pavillon tempéré.

S'il ne vise pas d'espèces précises, Jean-Marie se concentre sur des espèces qui sont assez difficiles d'accès car loin des côtes. Jusqu'à présent, il a recueilli des sebastes, des raies fleuries, et quelques requins (aiguillat, émissole, chien espagnol). Toujours de jeunes individus, car ils sont plus faciles à acclimater. Il a également dans ses 3 viviers quelques invertébrés : étoiles de mer, holothuries et anémones.

Eléonore et Vincent

L'observatoire PELAGIS effectue des suivis de prédateurs supérieurs marins (ceux qui sont en haut de la chaîne alimentaire) : tortues, requins, mais surtout oiseaux et mammifères marins. Eléonore et Vincent sont particulièrement impliqués, à l'occasion d'EVHOE, dans la campagne Megascope (CGFS, EVHOE, IBTS, PELGAS), en Golfe de Gascogne, Mer Celtique, Manche & Mer du Nord.

Leur travail consiste en l'observation visuelle et l'identification des espèces. En enrichissant ces identifications avec les coordonnées de l'observation, on peut évaluer la distribution géographique des espèces, leur abondance et déterminer leurs habitats préférentiels.

Ils travaillent essentiellement sur le pont G, situé tout en haut du bateau, au dessus de la passerelle. De là, ils scrutent le ciel et l'océan. Leur travail dépend énormément de la visibilité et des conditions de mer : difficile de repérer un mammifère quand la mer est formée et pleine d'écume.

Autre volet de leur mission, l'observation des comportement d'oiseaux quand nous rejetons à l'eau nos poissons et pendant l'activité de pêche du bateau.

Enfin, ils notent également la présence de macrodéchets (données utilisées par l'Ifremer), et aussi toutes sortes d'activités humaines (bateaux de commerce, de pêche...) qui influencent la présence et le comportement des animaux.

Depuis le début de la campagne EVHOE (le 17/10), ils ont pu observer :

  • 7 espèces de mammifères marins : dauphins communs, grands dauphins, dauphins de Risso, cachalot, rorqual commun, baleine à bosse et gobichéphales
  • une trentaine d'espèces d'oiseaux marins : essentiellement des fous de Bassan et des goélands dans le Golfe, et plutôt des puffins majeurs, des fulmars boréaux et des mouettes tridactyles en Mer Celtique
  • 24 espèces d'oiseaux non marins : migrateurs, rapaces, limicoles...

Sarah, Jean-Marie, Eléonore et Vincent nous apportent également une aide précieuse en salle de tri.