Le robot sous-marin Ariane en rade de Brest

Tous les 15 jours, l'Ifremer vous dévoile les secrets des océans en partenariat avec Le Télégramme.

Entré en flotte en mai 2017, le robot hybride Ariane développé par l’Ifremer, est un concentré de technologies permettant des plongées jusqu’à 2 500 mètres de profondeur : intervention, prélèvement, inspection, cartographies optique et acoustique. Son architecture et ses capteurs de navigation lui permettent de travailler sur tout type de fond, y compris des zones très accidentées. Le 3 septembre, il était en rade de Brest pour une mission d’essais. Objectif : valider la mise en œuvre depuis le navire océanographique Antea dans la perspective d’opérations scientifiques en Atlantique. La campagne s’est poursuivie pour des essais complémentaires dans le canyon de Lampaul dans le golfe de Gascogne.