MISTRALS

MISTRALS est un méta-programme international de recherches et d’observations interdisciplinaires et systématiques, coordonné par l’INSU et soutenu par de nombreux partenaires : CNRS, IRD, ADEME, BRGM, CEA, CNES, IFPEN, l'Ifremer, Cirad, INRA, IRSN, Irstea, Météo-France.

MISTRALS est fondé sur des programmes thématiques, pour une vision intégrative du système méditerranéen. Ces programmes s’étendent aujourd’hui à d’autres pays concernés, en Europe et sur l’ensemble du Bassin Méditerranéen.

  • HyMeX (Hydrological cycle in the Mediterranean eXperiment) vise à améliorer la compréhension du cycle de l’eau en Méditerranée, avec un intérêt particulier pour l’évolution de la variabilité climatique et pour la genèse et la prévisibilité des évènements intenses associés au cycle de l’eau.
  • MERMeX (Marine Mediterranean eXperiment) est centré sur les évolutions biogéochimiques qui opèrent au sein de la Méditerranée, du fait des changements naturels comme des impacts socio-économiques et sur la manière dont ils vont influer sur les écosystèmes marins et la biodiversité.
  • SocMed (Sociétés en Méditerranée) s’intéresse au fonctionnement des sociétés méditerranéennes en convoquant toutes les thématiques du monde méditerranéen dans ses évolutions contemporaines sociales, politiques, et économiques et toutes les disciplines dans le champ des sciences humaines et sociales (SHS).
  • ChArMEx (Chemistry-Aerosol Mediterranean eXperiment) a pour objectif de dresser un bilan actuel et d’anticiper l’évolution future de l’environnement atmosphérique du bassin méditerranéen et de ses impacts sur le climat régional, la qualité de l’air et la bio géochimie marine et continentale.
  • TERMeX (Terra Mediterranean eXperiment) vise à mieux comprendre les interactions entre les processus dynamiques de la lithosphère, sur les temps courts et longs.
  • SICMED (Surfaces et Interfaces Continentales Méditerranéennes) étudie les conséquences de la variabilité climatique sur les cycles biogéochimiques et hydrologiques, et sur les mécanismes sociaux, économiques et biotechniques.
  • PaleoMeX (Paleo Mediterranean eXperiment) est consacré à l’étude du changement climatique de l’aire méditerranéenne au cours de l’holocène, soit depuis 10 000 ans environ. De façon générale, il s’agit d’appréhender les interactions entre climat, sociétés et civilisations du monde méditerranéen sur cette période.
  • BioDivMex (BioDiversity of the Mediterranean eXperiment) s’attache au suivi de la biodiversité spécifique de la région méditerranéenne et de sa vulnérabilité aux pressions anthropiques et climatiques.