Les partenariats institutionnels

Ancre

L’Alliance Nationale de Coordination de la Recherche pour l’Énergie (ANCRE) a été créée en 2009 à l’initiative des ministres en charge de l’Écologie, de l’Énergie et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle a pour mission de mieux coordonner et renforcer l’efficacité des recherches sur l’énergie menées par les organismes publics français. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de R&D dans ce secteur, et à l’Alliance européenne sur la Recherche en Énergie.

Les membres fondateurs de cette alliance sont le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’IFP Énergies nouvelles (IFPEN) et la Conférence des Présidents d’Universités (CPU).

En tant qu'organisme public ayant une activité de recherche en lien avec le secteur de l’énergie, l'Ifremer est membre associé de cette alliance, au même titre que :

  • l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra),
  • le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM),
  • la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI),
  • l'Institut National de Recherche en Sciences et technologies pour l'Environnement et l'Agriculture (Irstea, ancien Cemagref),
  • le Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement (Cirad),
  • le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB),
  • l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris),
  • l'Institut national de recherche agronomique (INRA),
  • l'Institut de recherche pour le développement (IRD),
  • l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA),
  • l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN),
  • l'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (IFSTTAR),
  • le Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE),
  • l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera).

Les Pôles de compétitivité couvrant tout ou partie des thèmes de l'ANCRE sont également impliqués dans cette alliance.

Allenvi

L'Alliance Nationale de recherche pour l’Environnement (AllEnvi) a pour ambition de contribuer à faire de la France l’un des acteurs de référence des sciences et technologies de l’environnement et de l’alimentation au sein de l’espace européen de la recherche.

L'Ifremer en est l'un des membres fondateurs, avec le BRGM, le CEA, l'Irstea, le Cirad, le CNRS, la CPU, l'INRA, l'IRD, l'IFSTTAR, Météo-France et le MNHN. Le président de l’Ifremer, François Jacq, est vice-président de l’infrastructure AllEnvi.

L'AllEnvi est constituée de plusieurs groupes de travail thématiques. Parmi eux, le groupe Mer, co-animé par l'Ifremer, s’attache à sceller la cohérence de la stratégie nationale dans le domaine des sciences marines. Il travaille sur l’articulation avec les programmes internationaux et plus particulièrement la Stratégie Européenne de Recherche Marine et Maritime relevant de la politique intégrée de l’Union Européenne, et contribue à la mise en œuvre coordonnée des politiques publiques en France et en Europe par l’acquisition de connaissances, en répondant aux spécificités des territoires et bassins maritimes de la métropole et de l’outre-mer.

L’Ifremer fait par ailleurs partie de plusieurs autres groupes de travail :

  • Animaux dans leur milieu,
  • Biodiversité,
  • Climat : évolution, adaptation, atténuation, impacts,
  • Sciences de l’eau,
  • Évaluation environnementale du cycle de la vie,
  • Écotechnologie et chimie durable,
  • Risques environnementaux, naturels et écotoxiques,
  • Territoires et ressources naturelles.

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB)

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) est une fondation de coopération scientifique. Cette plateforme rassemble différents acteurs scientifiques et des acteurs de la société sur la biodiversité. Elle a été créée en 2008, à la suite du Grenelle de l’environnement, avec le soutien du Ministère de la recherche et de l’écologie, du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et de huit établissements publics de recherche : le BRGM, le Cirad, l’Ifremer, le CNRS, l’INRA, l’IRD, le MNHN et l’Irstea. Ces huit instituts ont été rejoints en 2014 par LVMH. La FRB a pour mission de favoriser au niveau national et international le développement, le soutien et l'animation des activités de recherche sur la biodiversité et leur valorisation, et des activités associées de formation, de sensibilisation et de diffusion des résultats.

L’Ifremer, en tant que membre fondateur, contribue aux orientations de la FRB. Plusieurs experts Ifremer sont membres des comités et conseils de la fondation, comme le CESAB et ECOSCOPE et participent à la coordination de différentes structures comme l’IPBES, l'ERA-Net BiodivERsA ou encore la Loi Biodiversité.