Complément sur les mortalités d'huîtres: l'impact du changement climatique

Une équipe française de chercheurs de l’IRD, de l’Université de Nantes, du CNRS/Cerfacs et de l’Ifremer, a étudié la mortalité historique des huîtres adultes liée à la variabilité climatique observée le long de la côte atlantique française entre 1986 à 2015.

Les résultats de cette étude, publiée le 9 octobre dans la revue  Environmental Research Letters , montrent que les épisodes de mortalité se produisent plusieurs mois après des hivers dominés par des régimes de circulation atmosphérique correspondant à la phase positive de l’oscillation nord-atlantique (NAO+). Les chercheurs ont également développé des évaluations rétrospectives et prévisionnelles du risque de mortalité des huîtres de 1900 à 2100.

Précisions sur le site web de l'IRD.