« PAKAIHI I TE MOANA », une campagne océanographique menée aux Marquises du 25 octobre 2011 au 24 février 2012

D’octobre 2011 à février 2012, une quarantaine de chercheurs vont se succéder pendant près de quatre mois à bord du navire océanographique néozélandais « Braveheart ». Leur mission, mieux connaître le patrimoine naturel marin des îles Marquises. De la côte vers le large, des algues aux invertébrés, des poissons aux prédateurs des grands fonds, en passant des grottes ennoyées aux monts sous-marins, il s’agit d’un véritable programme d’exploration jamais encore réalisé dans cet archipel, ni à l’échelle de la Polynésie française.

Baptisée « Pakaihi i te Moana » (respect de l’océan), cette mission océanographique est le fruit d’une collaboration institutionnelle forte, puisque soutenue par le Pays et orchestrée avec les six maires des Marquises. Cette campagne est montée et financée par l’Agence des aires marines protégées, établissement public national dédié à la protection du milieu marin, qui a bénéficié du soutien technique et logistique du Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (CRIOBE).

Sa réalisation s’appuie sur la réunion de compétences scientifiques complémentaires apportées par de nombreux organismes de recherche tels l’Ifremer, l’Institut de recherche et de développement (IRD), Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) ou l’Université de Polynésie française, mais aussi grâce à des partenariats noués avec le service polynésien de la pêche ou l’Institut Louis Malardé.

Lire le dossier de presse :

application/pdf Campagne océanographique aux Marquises

Lire le communiqué de presse suite au premier leg de la campagne :

application/pdf Retour leg 1

Lire le communiqué de presse suite au deuxième leg de la campagne :

application/pdf Communiqué de presse leg 2 de la campagne

Lire le communiqué de presse suite au troisième leg de la campagne :

application/pdf Leg 3 de la campagne

Lire le communiqué de presse suite au quatrième et dernier leg de la campagne. Ce leg a été mené sous la responsabilité de Marc Taquet, directeur du Centre Ifremer du Pacifique.

application/pdf Leg 4 de la campagne