L'Ifremer, partenaire de "2011, Année des Outre-mer"

À la suite des propositions émanant des "états généraux de l'outre-mer" et des décisions du comité interministériel de l'Outre-mer (CIOM) de novembre 2009 le Président de la République a annoncé, à l'occasion de la cérémonie de voeux aux ultramarins en janvier 2010, la décision de faire de 2011 l'année de l'Outre-mer français.

Grâce à ses Outre-mer, la France est présente partout dans le monde et dispose du second espace maritime mondial après les États-Unis. En effet, l’Outre-mer constitue 97% de la ZEE française, soit plus de 10 millions de km2. A ce titre, l’Outre-mer représente une grande richesse et des enjeux considérables pour l’exploitation durable de ses ressources actuelles (halieutique principalement) et futures (biodiversité et biotechnologies, nouvelles filières aquacoles, ressources minérales et énergétiques).

L’Outre-mer tient une place importante dans les engagements du Grenelle de la mer qui prônent le renforcement des moyens d’observation et l’adaptation des efforts de recherche aux enjeux et compétences locales ainsi qu’à la taille et à la diversité des milieux concernés. Le renforcement des actions de l’Ifremer en Outre-mer fait également partie des engagements du Grenelle de la mer (engagement 135b).

Pour en savoir plus sur les activités de l'Ifremer en Outre-mer et l'agenda des manifestations auxquelles l'Ifremer s'associe, lire le dossier de presse :

Lire Les nouvelles de l'Ifremer n°120 (avril 2011) Outre-mer : Soutenir le développement socio-économique

Site web Ifremer : 2011, année des Outre-mer français